L’autorité mondiale, la Bête, chefs d’État, gouvernements et sociétés civiles

Wings of prophecy – Message de Dieu le Père à Glynda Lomax (USA) – Mercredi 22 mai 2024.

N’ayez pas peur de ce que vous verrez, mais continuez à m’obéir et tout ira bien.

La persécution contre mon peuple augmente et augmentera bientôt violemment. N’ayez pas peur de ce que vous verrez, mais continuez à m’obéir et tout ira bien.
L’époque dans laquelle vous vivez sera terrifiante pour beaucoup. De très nombreux croyants tièdes tomberont et me renieront, leur foi n’étant pas pleinement enracinée.
Rappelez-vous que votre éternité est en jeu lorsqu’il vous est demandé de me renier, et rappelez-vous aussi que ce déni ne peut être défait. C’est votre réponse finale et déterminera où vous passerez votre éternité. Si vous me reniez, vous ne serez pas avec Moi.

Message de Dieu le Père à Glynda Lomax – Mardi 21 mai 2024

Lorsque le nouvel ordre de choses sera mis en place, Mon peuple pleurera car sachant mieux ce qui arrive que le reste du monde.
Prenez courage, mes enfants, car le temps qui vous reste sur terre est vraiment court. Ne craignez rien de ce que l’homme peut vous faire. Occupez-vous des affaires de votre Père, car vous rentrerez bientôt à la maison.

Un nouvel ordre sera mis en place qui sera totalement contre les Miens.
Message de Dieu le Père à Glynda Lomax – Lundi 20 mai 2024.

Bientôt votre monde sera contrôlé par un pouvoir maléfique, un état des choses qui vous semblera incompréhensible. Tous ceux qui font partie du monde, et qui ne Me connaissent pas, en seront complètement terrifiés. Mais vous, en tant que mes enfants, ne devriez pas l’être. Seuls ceux qui ne Me connaissent pas vraiment ont besoin d’avoir peur.
Un nouvel ordre sera mis en place, que tous devront suivre. Il a été discrètement mis en place dans les coulisses de votre vie, et après avoir été planifié depuis longtemps. Les forces qui commanderont votre monde dans cette nouvelle ère seront totalement contre ceux qui sont Miens.
Lorsque vous verrez ces choses commencer à se produire, vous devez prendre conscience que vous ne resterez plus très longtemps dans ce monde. Faites vos dernières bonnes actions tant que vous le pouvez. Témoignez autour de vous de mon grand amour pour vos proches, car vous rentrerez bientôt à la maison.

Chapitres complémentaires :
Le temps des persécutions
Démocratie contre dictature, et guerre russo-ukrainienne
L’Antéchrist et Le faux prophète
Puce sous-cutanée, marque de la Bête
Fuite du Pape, religion unique et schisme
Une monnaie unique mondiale
La montée des périls

Terroriser les populations dans l’unique but de les rendre plus crédules et plus manipulables.

Un souffle qui passe… Messages du Ciel au monde d’aujourd’hui. Message de l’apôtre Paul, du 8 avril 2024.

Frères bien-aimés, (…) Le monde d’aujourd’hui est dans une situation où des populations entières, déjà déstabilisées et souvent apostates, continuent à se laisser avilir et abuser par les propos mensongers de médias toxiques, inféodés à des gouvernements despotiques qui exécutent servilement, à coups de lois liberticides, les ordres d’une oligarchie de psychopathes mondialistes et eugénistes, elle-même placée sous la domination du Maître du mensonge et de ses sbires. Et ces populations n’y voient la plupart du temps que du feu, tant la supercherie est habile. (…)

Dès lors, le seul moyen qui puisse vous permettre de démanteler, dans ce grand combat eschatologique, le pouvoir et la gloire dont se vante ouvertement le Tentateur, est de suivre l’exemple même du Seigneur Jésus, c’est-à-dire : obéir aux Commandements et mettre en pratique son Évangile jusque dans les plus petits détails de votre vie quotidienne. (…)

Je vous rappelle, frères bien-aimés, qu’à l’échelle mondiale, cette oligarchie de « méchants » pousse une majorité de gouvernants – mais aussi d’organisations internationales et de personnes privées, qui leur sont inféodées – à terroriser des populations entières pour mieux arriver à leurs fins et, à terme, avoir sur elles droit de vie et de mort dans le but eugéniste de réduire une démographie qu’ils jugent par trop galopante. Ils s’acharnent également à décrédibiliser intentionnellement la morale chrétienne dans son ensemble et à faire taire l’Église catholique en ridiculisant la foi et les sacrements, en semant la confusion parmi les genres, dénaturant le mariage, corrompant les enfants, et considérant les personnes âgées comme inutiles et trop coûteuses pour la société.

J’invite ceux qui ne croient pas à mes propos et doutent de l’existence réelle des « méchants » et de leurs objectifs mortifères à se pencher sur toutes les informations sérieuses qui, aujourd’hui, surgissent sur Internet et défient la censure pour révéler enfin au grand jour, preuves à l’appui, la machiavélique supercherie, que ces messages n’ont cessé de dénoncer depuis plusieurs années, et contre laquelle ils vous ont bien des fois mis en garde – à savoir :

La volonté préméditée d’une oligarchie d’individus diaboliques de libérer un « virus » fait de mains d’homme, qui, en toute vérité, n’est autre qu’une arme biologique de destruction massive qui avait été déjà savamment programmée ;

De terroriser les populations dans l’unique but de les rendre plus crédules et plus manipulables ;
De censurer tout propos qui pourrait contredire le « politiquement correct » diffusé par les médias grand-public totalement chapeautés par les gouvernements ;
D’interdire les médications efficaces et inoffensives existantes dans le but de pouvoir introduire légalement sur le marché – avec la complicité des laboratoires pharmaceutiques concernés et d’organisations internationales œuvrant en matière de santé – une prétendue panacée, qui s’est révélée plus létale encore que leur « virus » lui-même : les fameux « vaccins » expérimentaux à ARNm, dont tous les acteurs de cette diabolique machination ont fait leurs choux gras, sans se préoccuper des conséquences dramatiques qu’elle pourrait engendrer sur l’humanité.

Nombre d’entre vous, frères bien-aimés, connaissent nécessairement des victimes des effets indésirables de ces injections : par exemple, de jeunes personnes atteintes inopinément de problèmes cardiaques, d’infertilité, de troubles menstruels, de cancers activés ou réactivés, de différents syndromes, et, souventes fois, qui en meurent.
Malgré l’évidence des faits, nombre de médecins imbus d’eux-mêmes et de leurs connaissances – qui, en vérité, restent bien pauvres dans le domaine de l’ARNm – continuent de soutenir que tout cela n’a rien à voir avec les injections, qu’ils ont eux-mêmes, pour beaucoup, pratiquées moyennant des rémunérations substantielles…

Afin d’asseoir son pouvoir perverti et de détourner l’attention des citoyens de ce qu’il convient d’appeler à juste titre un holocauste international, le gouvernement de ce pays, Fille Aînée de l’Église, continue de mettre en place, outre une censure unilatérale, des lois liberticides et punitives à l’encontre de tous ceux qui oseraient formuler des opinions venant contrecarrer le « politiquement correct » – principalement dans le domaine des politiques de santé et de défense. En outre, il fait passer de plus en plus de lois abominables qui s’attaquent à la morale, à l’identité sexuée de l’homme et de la femme, et même à la vie humaine dès la conception – et bientôt jusque dans sa phase terminale par une possible légalisation du suicide assisté et de l’euthanasie. (…)

Priez assidûment pour que les journalistes inféodés à vos gouvernants prennent conscience de leur erreur et sachent faire fi des mises en garde qui leur sont faites pour se ranger en masse du côté de la vérité ; pour que la censure soit démantelée, que les mensonges à tous les niveaux soient enfin dénoncés, et que les « méchants » et leurs subordonnés, qui n’ont pas mis leur force en Dieu, soient punis. Qu’avec Dieu vous fassiez des prouesses, et lui piétinera vos oppresseurs (cf. Ps 60 [Vulg. 59], 14).

Priez pour que se lèvent des Chefs d’État intègres, dont l’esprit ne soit pas pollué par le pouvoir, le lucre et les plaisirs de la chair. Priez pour obtenir de Dieu qu’il vous envoie des gouvernants dignes de ce nom, qui aiment leur pays, respectent l’identité et la vie des êtres humains depuis leur conception jusqu’à leur mort naturelle, et abolissent les lois iniques, perverses et liberticides qui ne servent qu’à détruire la morale, la famille, vos enfants, la société tout entière, la liberté et même votre foi.

Priez aussi pour la paix, et demandez à Dieu la grâce du discernement pour que vous puissiez arriver à faire la part des choses, tout particulièrement au sujet des conflits internationaux actuels. Là encore, comme je vous l’ai conseillé pour le fameux « virus » et les prétendus « vaccins » : agissez avec intelligence et discernement et faites des recherches sourcées sur Internet. Les véritables « méchants », sachez-le bien, ne sont pas toujours ceux que désignent les médias aux ordres de vos gouvernants. Il en est de même des personnes qu’ils encensent. Combien – il faut le dire – les journaux d’information aux accents de propagande et la menace d’une troisième guerre mondiale, évoquée jour après jour, égarent les cœurs et les esprits de l’authentique vérité et suscitent un climat d’insécurité ! (…)

Paul, Apôtre de Jésus-Christ

Ce sont eux vos ennemis.

Un souffle qui passe. Message de Jésus du 2 mars 2024.

Mes chers enfants, Le faux esprit, celui du Mauvais, du faux amour, continue de sévir jusqu’au plus haut sommet des États et jusqu’au cœur de mon Église. J’aimerais que mes Pasteurs s’emploient à le débusquer dans l’œuf et à dénoncer publiquement ses agissements, mais je constate qu’à cause de leur état d’esprit, de leur insouciance et, pour certains, de leur naïveté, peu ont réellement conscience du pouvoir de fourberie des « méchants » et de leurs plans machiavéliques.

Au premier abord, en effet, il n’est rien d’aussi semblable à la vérité qu’un ersatz de vérité ; il n’est rien d’aussi semblable à la charité qu’une fausse charité qui agit sur la corde sensible des êtres humains, leur promet des droits, des conditions de vie et de santé meilleures, et les fait rêver au moyen de paroles séduisantes, dont les conséquences finissent toujours par se révéler préjudiciables ou carrément funestes.

Dangerosité des vaccins contre le Covid.

C’est ce qui est advenu, il n’y a pas si longtemps, dans vos pays, avec l’avènement d’une injection présentée comme seul remède à un virus prétendument mortel, mais dont les effets secondaires continuent, jour après jour, de mettre en danger la santé et la vie de ceux qui l’ont reçue ou continuent de la recevoir sous sa forme la plus toxique.
Les chiffres officiels des pathologies et des décès observés chez les injectés, particulièrement chez les jeunes, deviennent, de fait, de plus en plus alarmants. Cependant, la censure qui continue de s’exercer dans ce pays fait que vous n’en avez quasiment pas connaissance via les médias grand public, qui, toujours aux ordres des politiques, continuent à diffuser pléthore d’erreurs, de mensonges et d’inepties pour vous détourner de la vérité. Mes petits, vous devez absolument prendre conscience de tout cela !

La légitimation constitutionnel de l’IVG.

C’est ce qui est en train d’advenir aussi dans ce pays sur un tout autre plan avec la légitimation, cette fois au niveau constitutionnel, du droit des femmes enceintes à interrompre volontairement leur grossesse – et donc à mettre fin à la vie de l’enfant qu’elles portent. J’eusse aimé, dès qu’il en a été question, que, d’un commun accord, tous mes Pasteurs se lèvent pour dénoncer haut et fort, avec sagesse et intelligence, et par tous les moyens possibles, cette mesure criminelle, car, une fois votée, nul Français – à présent muselé par le fameux « article quatre » – ne sera libre de s’y opposer publiquement, même en invoquant les arguments scientifiques ou spirituels les plus pertinents sur la vie de l’enfant à naître.

Les ennemis de Dieu.

N’ayez donc pas la naïveté de croire que, par la fonction même qu’ils occupent, Chefs d’État, ministres, hauts fonctionnaires, officiers généraux, banquiers, dirigeants d’organisations mondiales bien connues pour leurs prétentions à veiller au bien-être des peuples et à leur santé, et même mes propres Pasteurs soient tous des personnes qui veulent nécessairement le bien commun et mettent tout en œuvre pour protéger vos vies et vos libertés et veiller au salut de vos âmes dans le respect de la foi et de la Tradition de mon Église.

Car il est, mes chers petits, dans vos pays qui se disent développés, nombre d’hommes et de femmes qui servent opiniâtrement la cause des « méchants », celle du mondialisme et d’une culture de mort – les deux allants de pair. Ce sont eux vos ennemis, et vous devez les percer à jour avant qu’ils ne vous aient totalement leurrés et détruits, vous et vos propres enfants. Votre avenir dépend, en effet, des vérités que vous pourrez découvrir sur leurs véritables intentions à travers de doctes ouvrages ou sur la Toile, et de l’attitude que vous adopterez à leur encontre à travers vos futurs suffrages. Poursuivez vos recherches, mes enfants, et après avoir pris conscience de la perversité de leurs objectifs et des retombées des lois liberticides et mortifères qu’ils s’efforcent de promulguer l’une après l’autre par tous les moyens, faites agir votre discernement ! À cet égard, relisez le passage de Jean qui relate l’épisode où j’ai chassé les marchands du Temple (Jn 2, 13-25) et méditez-le.

Comment identifier les ennemis de Dieu.

Mais qui sont donc ces ennemis qu’il convient de chasser, et quels critères devez-vous prendre en compte pour les identifier ?
La réponse est simple, mes petits : ce sont toutes les personnes qui s’opposent directement ou indirectement à moi et à mon Évangile (cf. 1 Jn 4, 3), à son application et à sa propagation, tant par des idéologies trompeuses et biaisées, fondées sur de fausses valeurs ou sur du rêve, que par une spiritualité déviante, voire hérétique, des paroles délibérément mensongères, et des actes mauvais, impurs ou criminels.

Ce sont toutes les personnes qui proclament, enseignent et répandent de fausses doctrines, mentent effrontément en matière de politique intérieure et internationale, d’écologie, de changement climatique, de traitements médicaux, etc., et incitent le monde à la division, à la violence, et même à la guerre.

Toutes les personnes qui se laissent griser par les biens matériels et par le lucre, et qui convoitent malhonnêtement les possessions de leurs frères.

Toutes les personnes qui vivent dans l’impureté et la luxure, qui commettent l’adultère en pensée et en acte, s’adonnent à des actes contre nature, et entraînent, par leurs paroles ou leurs agissements, des enfants et des adolescents dans leurs vices immondes.

Toutes les personnes qui sont adeptes des sciences occultes et pratiquent la divination et la nécromancie. Toutes les personnes dont la foi est idolâtre et entachée de superstition, ou dont les prétendues révélations ou prophéties de malheur plongent ceux qui en ont connaissance dans la terreur du lendemain au lieu de les inciter à changer leurs cœurs, à rallier mon Église, à faire le bien et à prier avec ferveur et confiance dans l’attente de jours meilleurs.

Toutes les personnes qui, bouffies d’orgueil, ont une soif insatiable de pouvoir, et n’hésitent pas à se rendre coupables – directement ou indirectement – de crimes, ni à user de manœuvres d’intimidation.

Toutes les personnes qui nuisent sans états d’âme à la santé de leurs semblables et vont jusqu’à mettre la vie de ces derniers en danger pour parvenir à leurs fins et en retirer, pour elles-mêmes et pour les leurs, de substantiels profits.

Ce sont aussi et surtout celles qui, à la tête de puissantes sociétés vouées directement ou indirectement à Satan, forment une oligarchie dont le seul objectif est d’user de subterfuges pour soumettre, par le biais de multiples réseaux et des médias, tous les peuples de la Terre à leurs diktats en les privant de leurs libertés – liberté d’opinion, liberté d’action et même liberté de penser et de croire en Dieu. Ce faisant, elles bravent l’ordre établi par mon Père, qui, dès le principe, a laissé à l’homme, sa créature de prédilection, toute liberté – celle de faire le bien mais aussi celle de se perdre.

Ne laissez pas ces antichrists détruire vos sociétés avec la complicité de ceux qui ont la charge de les administrer, dans le seul but de les soumettre peu à peu pour pouvoir s’ériger en maîtres de la Terre.
Quand donc me croirez-vous, mes enfants ? Quand comprendrez-vous que la race humaine court à présent un immense danger ?
Ces « méchants », dont vous parlent depuis quelques années ces messages, sont les faux prophètes de ce temps, qui viennent à vous déguisés en brebis mais qui, à l’intérieur, sont des loups féroces (cf. Mt 7, 15). Leurs propos peuvent, en effet, séduire jusqu’aux élus eux-mêmes (cf. Mt 24, 24), mais, en vérité, ils sont utopiques, mensongers et dangereux.

Leurs programmes, leurs objectifs, leurs actions.

Ils prônent, par exemple, l’avènement d’une économie mondiale conduisant à la disparition des classes sociales et de la pauvreté, et l’établissement d’une fraternité entre les peuples et les pays, mais pensez-vous concrètement que de tels projets soient réalisables dans le respect de ces peuples et de ces pays ? Quoique n’étant pas, en vérité, conformes à la raison, ces chimères trouvent pourtant, au sein d’une partie de mon Église, un accueil des plus favorables, et y font même l’objet de discours officiels et de publications.

C’est pourquoi je veux que les hauts dignitaires de mon Église ouvrent enfin les yeux et comprennent le réel danger qui va de pair avec pareilles utopies.

D’abord, s’il y est question de l’abolition des classes sociales, il y est aussi question de l’établissement d’une société nouvelle façonnée sur le modèle communiste et de l’abolition de la propriété privée – ce qui implique nécessairement la complicité d’un totalitarisme d’État, dont les façons d’opérer parlent d’elles-mêmes : instauration de lois liberticides assorties de peines d’emprisonnement en cas de désobéissance, mise au pas des populations par la peur, voire la terreur, endoctrinement des masses, éclatement des familles, confusion des genres, abêtissement des individus via les médias et les réseaux sociaux – particulièrement des enfants via une instruction publique en complète déliquescence.

Sans doute avez-vous, mes petits, le droit de rêver, mais je préfère vous mettre en garde avant que le rêve ne tourne au cauchemar d’une réalité où il sera trop tard pour changer les choses !

Si les « mondialistes » prétendent vouloir aider les pays pauvres et éradiquer leurs maladies, savez-vous qu’ils n’hésitent pas à tuer leurs habitants en testant sur eux de nouvelles substances pharmacologiques et chimiques ou des innovations technologiques ?

S’ils prétendent vouloir la paix entre les peuples, savez-vous qu’ils sont les premiers à fomenter les guerres et à vouloir les provoquer ? Ils prétendent aussi protéger les nations, mais vous devez savoir que leurs propos ne sont que purs mensonges puisqu’ils ont pour objectif de réduire notablement et par tous les moyens la population mondiale.

C’est pourquoi vous pouvez aujourd’hui constater, dans vos pays, une banalisation de la contraception, de la stérilisation, de l’avortement et de l’euthanasie, une utilisation délibérément planifiée de dangereux virus et d’injections toxiques, une contamination des eaux potables, l’introduction dans les produits alimentaires industriels de dangereux additifs, la « vaccination » des animaux de boucherie et des volailles, l’exposition des êtres humains à des champs électromagnétiques présentant un réel danger pour la santé, etc.

Tous ces programmes, d’inspiration satanique, sont aujourd’hui une réalité.

Il vous faut, mes petits, ouvrir enfin les yeux ! Tous ces programmes, d’inspiration satanique, sont aujourd’hui une réalité. Ils existent déjà depuis longtemps, ils sont déjà en place. En vérité, ils ne sont qu’une trahison sacrilège envers le Père-Créateur, et un terrible outrage envers moi, son Fils bien-aimé, et envers l’Esprit Saint.

Mais tout cela va même encore plus loin, car, dans le but de maîtriser la croissance démographique, les « méchants » prônent aussi un monde où la procréation serait dissociée de la jouissance sexuelle afin d’éviter les risques de grossesse et d’avoir un total contrôle de la natalité. Un monde où la vie aussi bien que la mort des individus seraient programmées par des ordinateurs via un puçage comparable à celui des animaux.
Ces idées, mes enfants, ne sont plus de la science-fiction. Elles ne sont plus seulement dans des livres : elles sont à votre porte !

Vers une sensibilité spirituelle communes.

Enfin, au milieu d’une confusion générale, se profile aussi, parallèlement, l’amalgame progressif des différentes sensibilités religieuses au nom d’une paix, d’une fraternité humaine et d’une sensibilité spirituelle communes. Cela n’a rien à voir non plus avec la liberté et n’est que pure hérésie ! Moi, Jésus, votre Dieu et Seigneur, qui ai partagé avec vous la condition humaine, qui me suis nourri des Écritures Saintes et de l’enseignement du Père du Ciel, qui ai enseigné les foules et vécu le supplice de la Croix pour vous sauver, je n’ai jamais agi en dictateur lorsque je parcourais la Galilée, pas plus que je n’ai exigé de quiconque qu’il le fasse au sein de mon Église naissante.

Lorsque, à travers l’histoire des nations, des hommes se sont autorisés, au nom de cette même Église, à exterminer des peuples indigènes sur leur propre territoire et à leur inculquer de force le Baptême sous peine de torture, ils n’étaient pas guidés par mon Esprit. Cela se nomme « fanatisme », et jamais, au grand jamais, je ne pourrais cautionner de telles attitudes. D’ailleurs et bien heureusement, une démarche de repentance a été accomplie par plusieurs de mes papes à l’égard de ces peuples.

Mais aujourd’hui, mes chers enfants, si vous et mes Pasteurs laissez aux « méchants » les moyens de réaliser leurs plans, c’est une bien plus insidieuse colonisation de vos pays, de vos corps et de vos âmes qu’ils mèneront à bonne fin : une colonisation qui sera infiniment plus grave, infiniment plus préjudiciable, et au cours de laquelle mon Église, infiltrée par leurs sbires, aura elle-même à souffrir des changements radicaux qu’ils voudront lui imposer, tant sur le plan doctrinal que sur le plan canonique. Mes prêtres et mes enfants les plus fidèles pourront alors connaître de nombreuses et ignobles persécutions.

C’est pourquoi, mes chers petits, vous ne devez cesser – tout spécialement pendant ce Carême – de prier et de faire pénitence pour contrecarrer les projets pervers des « méchants ». Si rien ne pouvait plus être changé, je ne vous exhorterais point de la sorte, mais sachez que, par ce moyen, vous pouvez concrètement contribuer à sauver le monde !
Priez, mes enfants, afin que vous-mêmes et tous vos frères parveniez à reconnaître vos péchés, à abandonner vos actions mauvaises et à changer vos cœurs (cf. Ez. 18, 31), à vous repentir de vos fautes et à vous en confesser sincèrement auprès de prêtres de mon Église catholique afin d’en être pardonnés et de vous trouver purifiés de toute injustice (cf. 1 Jn 1, 9). Car je souhaite que chacun vienne ou revienne vers moi en esprit et en vérité.

Lorsque je vous ai dit d’aimer vos ennemis (cf. Mt 5, 44), que devez-vous comprendre ? Il ne s’agit pas, bien sûr, de les serrer dans vos bras, mais de leur pardonner (cf. Mt 18, 21-22) s’ils vous ont fait du tort ou s’ils vous ont blessés – même grièvement – et de ne pas leur vouloir de mal ni même entretenir de ressentiment à leur encontre, le ressentiment étant toujours préjudiciable à la santé de l’âme et du corps de tout être humain. Cependant, vous ne devez pas être dupes des agissements de vos ennemis ni vous abstenir de vous en protéger pour éviter qu’ils ne vous blessent plus encore.

L’attitude la plus appropriée.

S’il s’agit simplement de paroles, répondre à des propos calomnieux par le silence et ne pas chercher à tout prix à vous justifier est, en vérité, l’attitude la plus appropriée et aussi la plus salutaire pour votre ego et votre amour-propre meurtri.
S’il s’agit d’un combat, vous êtes, bien sûr, en droit de riposter comme tout pays doit le faire en cas de guerre déclarée, mais vous ne devez pas nourrir en vous de haine ni vous laisser posséder par un esprit de violence – ce qui vous conduirait à vous comporter au regard de vos ennemis avec une hargne identique à la leur.
Plus encore, vous devez aussi prier pour leur conversion en me demandant sincèrement de changer leurs cœurs, et solliciter avec confiance ma sainte Mère afin qu’elle vous assiste dans cette tâche. Comme le dit le psalmiste :

Qu’il en soit ainsi de vous, mes chers enfants. Je vous remercie pour tous les actes de pénitence et de charité, et pour les aumônes que vous parviendrez à m’offrir en ce temps de Carême, et vous bénis.

Cette oligarchie de « mondialistes » qui se prennent pour des dieux et dont le seul but est de gouverner le monde d’une manière totalitaire.

Un souffle qui passe. Message de l’apôtre Paul, du 1er février 2023.

(…) Qu’ils se penchent enfin avec attention sur les objectifs sataniques des « méchants » d’aujourd’hui, cette oligarchie de « mondialistes » qui se prennent pour des dieux et dont le seul but est de gouverner le monde d’une manière totalitaire, non sans avoir d’abord pratiqué le « tri sélectif » des populations et leur abêtissement, supprimé les différences entre les sexes, détruit la famille, détruit la société et la propriété privée, contrôlé les cerveaux, et jeté le discrédit sur l’Église catholique romaine en l’attaquant frontalement avec – cela doit être dit ! – la complicité naïve ou délibérée de certains de ses membres, afin de la réduire à néant.

« Pourquoi cela ? » me demanderas-tu. Eh bien ! parce que l’Église catholique romaine est fondée sur l’enseignement du Seigneur Jésus-Christ, qui se situe radicalement à l’opposé de toutes les mesures liberticides, perverses et immorales que revendiquent les « méchants » et leurs adeptes au nom même de l’amour, de la liberté, de l’égalité et du bien-être des personnes !

Pourtant, mon fils, tu ne dois pas douter une seule seconde qu’il s’agit là, en vérité, d’un faux amour, d’une fausse liberté, d’une fausse égalité et d’un bien-être factice ou fragile, le but des « méchants » étant d’aboutir à un contrôle électronique permanent de la santé et de la vie même des hommes – autant dire un droit de vie et de mort sur chaque individu, ce qui est gravissime !

À cet égard, je bénis tout spécialement, de la part du Seigneur Jésus lui-même, tous les ecclésiastiques qui ont eu et ont encore le courage de dénoncer haut et fort ces dérives et ces déviances en son nom, au grand dam et à la fureur de leurs instigateurs et de leurs partisans, disciples de l’Antichrist, qui jurent leurs grands dieux de n’en point rester là.

Chacun, cependant, devrait comprendre que la mission de l’Église n’est point de s’adapter aux transformations perverses de la société ni à embrasser l’esprit du monde en soutenant des mesures ou des lois qui vont à l’encontre de l’enseignent du Seigneur Jésus, mais de défendre bec et ongles, comme elle l’a toujours fait au cours des siècles, le dépôt de la foi, et de conserver intact cet enseignement quoi qu’il lui en coûte. C’est pourquoi je demande à tous les évêques et à tous les prêtres qui veulent rester fidèles au Christ Jésus de proclamer courageusement sa Parole sans compromis.

L’heure est très grave, mon fils, car le mystère d’iniquité est plus que jamais à l’œuvre dans vos sociétés (cf. 2 Th 2, 7), où l’obéissance à l’Église et un juste discernement se font rares aujourd’hui. C’est pourquoi il est du devoir de tous les chrétiens de cesser d’être naïfs et de prendre sérieusement conscience des mensonges qui ont été et sont encore aujourd’hui proférés par les gouvernants sur les événements marquants qui se produisent dans ce pays et à travers le monde – et ce, pour empêcher les hommes de voir la vérité sur tout ce qui s’y trame dans le domaine politique, social, économique et militaire, mais aussi sur le plan éthique et moral. Et il est du devoir de tous les chrétiens de lire ces événements à la lumière des thèses et des objectifs des « mondialistes », ennemis jurés du Christ Jésus – et, pour beaucoup, adeptes de Satan -, et de comprendre que, faute de prières, d’aumônes et de sacrifices, le monde tel qu’il a été risque de disparaître à tout jamais pour laisser place à un cauchemar.

Que chacun, donc, fasse marcher son intelligence et sa raison, et accorde le plus grand intérêt aux analyses sérieuses qui, en dépit d’une censure permanente, parviennent à filtrer aujourd’hui çà-et-là dans la presse et sur Internet via les réseaux sociaux. Et que chacun s’engage dans une fervente prière qui puisse s’élever vers Dieu comme un encens (cf. Ps 141 [Vulg. 140], 2) pour que Celui-ci ramène les nations au bon sens et à la paix, que soit préservée l’espérance, et que soit évité le pire.

Tu te demandes, mon fils, pourquoi Dieu permet que sévisse aujourd’hui cette force d’égarement qui pousse les hommes à croire naïvement aux mensonges de leurs dirigeants et à se complaire dans le mal et dans une fausse charité (cf. 2 Th 2, 11-12). Eh bien ! c’est afin que tout homme puisse choisir délibérément son camp et que ceux qui veulent être sauvés puissent y parvenir non seulement en se convertissant et en changeant leur cœur de pierre en cœur de chair (cf. Ez 36, 26 ; 2 Co 3, 3) mais aussi en priant pour la conversion de leurs ennemis et pour l’avenir du monde.

Que la paix du Seigneur Jésus soit sur toi, mon fils, sur ton frère spirituel et tous ceux qui soutiennent cette œuvre.
Paul, apôtre de Jésus-Christ

Une autorité supérieure est aux commandes des nations

Soeur Beghe. Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ du dimanche 2 janvier 2022 – Lire le message sur le site d’origine.

Je désire parler à Mes enfants en ce début de l’année civile. Je suis auprès de vous en ces deux jours célébrés, ces 1er et 2e jours de janvier. Pour l’hémisphère nord, ce sont deux jours d’hiver, mais d’été pour l’hémisphère sud. Ces deux saisons opposées sont le fait de Mon imagination créatrice mais les hommes les ont rendues toutes deux sinistres en obéissant comme un seul homme aux ordres de la machinerie mondiale.

Le Dragon est le démon en charge de la terre, la Bête est le pouvoir mondial.

Il est évident, même pour les non instruits, qu’une autorité supérieure est aux commandes des nations, car toutes obéissent en plus ou moins fort à ses ordres de restrictions pandémiques. Les peuples sont soumis à une autorité supérieure particulièrement flagrante puisque tous agissent de concert. Le temps est donc arrivé, Mes enfants, et que Mon apôtre Jean a écrit dans l’Apocalypse (Ap. 13, 1-10) ; le Dragon transmet son pouvoir à la Bête et ce temps est précisé : « On lui donna pouvoir d’agir durant quarante deux mois ». Le Dragon est le démon en charge de la terre, la Bête est le pouvoir mondial : « on lui donna pouvoir de mener campagne contre les saints et de les vaincre ; on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation. Et tous l’adoreront, tous les habitants de la terre dont le nom ne se trouve pas écrit, dès l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé » (Ap 13, 5-8).

Par l’injection massive d’une substance qui ne devrait pas s’appeler vaccin, les populations mondiales seront enchaînées et ceux parmi elles qui ne le voudront pas seront recherchés. Les termes utilisés dans l’Apocalypse sont limpides ; c’est pour les adeptes de la Bête le temps de proférer des paroles d’orgueil et de blasphème, et ce pendant quarante deux mois (3 ½ ans) : « Elle se mit à proférer des blasphèmes contre Dieu, à blasphémer Son nom et Sa demeure, ceux qui demeurent au Ciel » (Ap 13, 6).

C’est ainsi que la religion catholique sera persécutée physiquement et spirituellement et le pape François l’a déjà commencé par son Motu Proprio « Traditionis Custodes » dont l’application doit encore être réalisée.

La religion catholique, mes enfants, étant l’unique Vérité, il est normal qu’elle soit la cible prioritaire de la horde démoniaque et de ses sbires. Alors, mes enfants, soyez calmes, soyez fermes, soyez assurés de la victoire finale de votre Dieu. Soyez surtout avides de vous engager dans Sa milice, celle de l’unique Foi, pure, véritable et inconditionnelle.

La foi catholique ne se discute pas, elle se vit et elle suit son Maître, l’Agneau égorgé mais l’Agneau vainqueur. Il n’a pas faibli, Lui, l’Innocent, le Sauveur et le Maître, et Il donnera à tous les Siens, ceux qui marcheront à Sa suite, la même endurance, la même sérénité, la même force, la même docilité à la Volonté du Père céleste, quelle qu’elle soit, où qu’elle soit.

Si vous êtes appelés à moi, vous en serez très heureux.

Vous êtes Miens et Ma famille est unie, elle s’entraide, elle s’épaule, elle s’encourage. C’est ainsi que Je vous veux, Mes enfants, calmes et sereins, tout soumis à Ma divine Providence. Je vous aiderai, Je serai auprès de vous et si vous êtes appelés à Moi, vous en serez très heureux.

Que Dieu soit béni pour tout ce qu’Il permet, pour ce qu’Il accomplit et pour tout le bien qu’Il vous fait. Il est Dieu et que Sa volonté soit faite parce qu’elle est Sienne.

La « Grande Réinitialisation » qui est le plan ultime de Satan pour la domination et le contrôle complets sur le peuple de Dieu.

Message de Jésus de Nazareth donné le 25 décembre 20201 à Ned Dougherty (USA)

Ma mission auprès de vous aujourd’hui est la même que celle de mon message d’il y a un an, en ce Jour de Noël. Les Puissants Guerriers de Prière doivent plus que jamais lutter contre le malin, ses sbires et leur Nouvel Ordre Mondial.
Je vous invite une fois de plus à consulter le Message de Noël 2020, car Je ne puis ajouter plus à l’importance de ce message que ce que vous avez déjà reçu. Le fait que Je doive réitérer ce message une fois de plus à l’occasion de la célébration de ma Naissance il y a 2000 ans devrait vous révéler que vous êtes maintenant dans la Fin des Temps et que le plus important plan de bataille de la Fin des Temps est contenu dans ce message.
Il y a un changement à prendre en considération : vous êtes maintenant un an plus près du Grand Réveil, lorsque Je ferai toutes choses nouvelles à nouveau !

Un système de pouvoir, de contrôle et d’oppression sur l’humanité

Message de Jésus du 25 décembre 2020

Je vous parle aujourd’hui en tant que membres de l’Église de Notre Père qui m’a choisi en tant que Son Fils Unique pour m’incarner parmi vous en tant que Jésus de Nazareth, comme Je l’ai fait il y a plus de 2000 ans lorsque Notre Sainte Mère m’a mis au monde pour racheter toute l’humanité. (…)

Les problèmes du monde d’aujourd’hui sont similaires à ceux de l’ancien monde, mais ils sont maintenant décuplés en raison de tout le mal dans votre monde dû au malin et à ses adeptes qui crachent la haine de Satan pour l’humanité.

(…) C’est dans le Temple que j’ai observé les changeurs de monnaie qui agissaient comme un repaire de voleurs contre les frères et sœurs. L’avidité des changeurs de monnaie était alors l’œuvre de Satan, tout comme l’avidité des descendants des changeurs de monnaie – les banquiers centraux parmi vous – est la raison pour laquelle l’intervention divine est nécessaire en cette Fin des Temps pour intervenir contre Satan et ses sbires.

Les élites sans scrupules qui ont infecté le Temple de Jérusalem avec leurs pratiques commerciales impies et avec leur avarice et leur cupidité étaient censées partager leur bonne fortune avec le peuple de Dieu, mais en réalité elles ne faisaient que veiller aux intérêts des élites ; elles faisaient alors le travail de Satan tout comme leurs descendants font maintenant le travail du malin. La cupidité des changeurs de monnaie d’alors se manifeste aujourd’hui par leurs descendants – les banquiers centraux – qui ont institué un système de pouvoir, de contrôle et d’oppression sur l’humanité, culminant dans ce qu’ils appellent en cette Fin des Temps la « Grande Réinitialisation » qui est le plan ultime de Satan pour la domination et le contrôle complets sur le peuple de Dieu. (…)

Les élites mondialistes resserrent leur étau.

Restez fidèles à vos dirigeants mondiaux qui, selon vous, remplissent leur mission auprès du Père qui est aux Cieux. Bien qu’ils aient été des hommes imparfaits, les auteurs de la Constitution et de la Déclaration des droits des États-Unis d’Amérique ont été inspirés par Dieu le Père pour la création d’une nation et d’une société qui rejetaient la cupidité et l’avarice des changeurs de monnaie de l’ancien monde. Mais depuis la fondation de cette jadis grande nation, les minions de Satan – les changeurs de monnaie et les banquiers centraux de l’ancien monde – ont secrètement, furtivement et subtilement pris le contrôle démoniaque de cette nation.

Devenues les sbires de Satan, les élites mondialistes resserrent leur étau avec l’intention d’étrangler la nationalité et la souveraineté des États-Unis d’Amérique dans leur quête satanique de parvenir à la domination totale du monde sous leur Nouvel Ordre Mondial. Ce n’est pas le plan du Père Céleste, ni de Son Fils, le Rédempteur du monde. C’est le plan du malin, de Satan, baal, moloch et Lucifer, et de tous les anges déchus qui seront finalement écrasés en cette Fin des Temps sous le pied de la Sainte Mère.

Les Puissants Guerriers de Prière doivent plus que jamais se battre contre le malin, ses sous-fifres, et leur Nouvel Ordre Mondial. Si les nations veulent conserver leur nationalité et leur souveraineté, elles doivent reconnaître le Père dans les Cieux comme leur autorité ultime et rejeter l’autorité mondaine de Satan et les sbires mondialistes du malin.

Le voyage à venir sera difficile mais n’ayez pas peur, car un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre seront la récompense éternelle.

La puissance de la prière des Puissants Guerriers de Prière peut inverser la tendance à l’encontre du malin et en vue de l’amélioration du sort de l’humanité. Cependant, en fin de compte, le salut de l’humanité se fera par l’Intervention Divine dans les affaires de l’humanité par Ma mission en tant que votre Rédempteur au nom du Père dans les Cieux.

Le voyage à venir sera difficile mais n’ayez pas peur, car un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre – comme promis par le Père qui est aux Cieux – seront la récompense éternelle de ceux qui resteront fidèles au Père qui est aux Cieux en cette Fin des Temps.

Sachez que votre voyage est béni par l’Amour Éternel du Père qui est aux Cieux, par l’Amour Éternel de Son Seul Fils Engendré, et par l’Amour Éternel de votre Mère Céleste !

Sachant cela – qu’avez-vous à craindre ?

Il est de votre devoir de chrétiens de veiller à ce que vos gouvernants n’entraînent point vos pays vers l’abîme de la mondialisation.

Un souffle qui passe. Messages du Ciel donné le 18 nov. 2023 – Lire le message en entier.

Bien chers frères,
Il serait temps que l’homme prenne conscience des devoirs et responsabilités qui lui incombent vis-à-vis de Dieu, son Créateur et Maître, vis-à-vis de ses frères, vis-à-vis de lui-même, et aussi vis-à-vis de la planète Terre, sur laquelle il habite. (…)
Après avoir créé le monde, le Seigneur Dieu créa l’homme, lui confia la charge de toutes les autres créatures et lui donna les fruits de la terre pour nourriture. À la suite de la Chute, qui affecta la Création tout entière, l’homme dut continuer d’accomplir cette tâche à la sueur de son front à partir d’un sol maudit, jonché d’épines et de chardons, dont il se vit contraint d’exploiter les ressources pour assurer sa subsistance.
Pourtant, la Nature, aussi hostile qu’elle soit, s’est toujours révélée être l’objet premier de son ravissement, réservoir inépuisable de matières premières, de nourriture et de remèdes, offrant généreusement ses bienfaits à qui l’aime et en respecte l’équilibre biologique. (…)

Or, vous devez savoir, chers frères, que la Terre forme, avec le cosmos, un immense système parfaitement harmonieux d’énergies vibratoires, où l’homme peut exercer une influence des plus considérables. (…)
En effet, lorsque ses pensées sont nobles et charitables et ses prières sincères, elles peuvent influer positivement sur ses semblables et devenir source d’harmonie jusque dans le cosmos, résonnant ainsi avec les Demeures Célestes.
Mais lorsqu’elles sont imprégnées de haine, de violence, de meurtre, de maléfice, de perversité et de corruption, elles peuvent affecter négativement les personnes qu’elles visent et devenir source de dysharmonie, de malheur, de déséquilibre et de mort jusque dans le cosmos, résonnant ainsi avec l’Enfer.

Nous vous avons déjà expliqué dans un précédent message comment les domaines physiques, psychique et spirituel se trouvaient connectés. N’ayez, chers frères, aucun doute à ce sujet : tout agit sur tout, le bien engendre le bien, le beau engendre le beau et tous deux élèvent l’âme humaine ; mais le mal engendre le mal, le laid engendre le laid et tous deux rabaissent l’âme humaine.
Cela se produit concrètement à travers les variations de fréquence des vibrations énergétiques qui composent la matière, de la plus grossière jusqu’à la plus subtile. Il n’est, en vérité, absolument rien d’ésotérique dans nos propos, que vos scientifiques les plus éminents ne pourront que corroborer sans difficulté. (…)

Il est de votre devoir de chrétiens de veiller à ce que vos gouvernants n’entraînent point vos pays vers l’abîme de la mondialisation et leur conservent leur liberté de décision et d’action dans tous les domaines. Méfiez-vous des lois perverses et liberticides qu’ils tentent aujourd’hui d’édicter un peu partout, dans l’esprit du mondialisme, sous prétexte de vous protéger : en réalité, il ne s’agit là que d’une dictature déguisée. C’est pourquoi vous devez apprendre à déceler la supercherie à travers tous les propos qui émanent de vos autorités, même lorsqu’ils vous semblent justes ou séduisants. (…)

Vous traversez, chers frères, des temps difficiles, où les « méchants », voyant leurs plans capoter à la suite d’évènements imprévus – que Dieu, grâce à vos prières, aura laissé advenir dans le but de les confondre -, ne lâchent cependant pas leur proie ! Ils ont plus d’un tour dans leur sac et vous pouvez vous attendre à un déballage de lois intolérables, qu’ils chercheront à faire passer coûte que coûte. Ne laissez pas vos gouvernants aller au bout de politiques qui servent le mondialisme et veulent prendre le contrôle de chacun d’entre vous et asservir les pays et les peuples. Ne laissez pas non plus ces ennemis de la foi détruire le christianisme et en règlementer la pratique.

Mais que faire, demanderez-vous, pour que tout cela n’advienne ?
Que ceux qui sont engagés politiquement restent intègres et « rusés comme des serpents » pour arriver à contrer ces malheureuses manœuvres. Quant à vous tous, efforcez-vous d’abord de vivre saintement, offrez à Dieu des sacrifices, jeûnez, faites l’aumône et continuez de prier sans relâche le Seigneur, sa sainte Mère et tous les saints du Ciel, afin que soient préservées vos libertés – celles des enfants de Dieu.

Priez aussi pour l’Église terrestre, et tout spécialement pour le pape, les cardinaux et les évêques, afin que, lorsqu’ils s’expriment sur des questions de morale ou veulent faire montre de modernité sous le couvert de la charité, ils ne s’égarent point dans des voies possiblement dangereuses pour l’institution tout entière – des voies qui, s’éloignant en vérité des Traditions divines, risquent de déstabiliser les chrétiens les plus intègres et de peiner Notre-Seigneur et toute la Cour céleste.

Que notre Seigneur Jésus-Christ et sa très sainte Mère vous bénissent et vous gardent.
Vos frères dans la Vérité.

Vos responsables politiques doivent conserver une autonomie particulièrement dans les trois domaines principaux que sont la santé, la défense et l’éducation.

Un souffle qui passe. Message de Paul l’apôtre du 3 juin 2023 – Lire le message en entier.

Frères bien-aimés, (…) À présent, concernant l’actualité, je voudrais que vous sachiez que les « méchants », versés dans le mondialisme, n’en ont pas fini avec leur plan d’asservissement des nations. C’est pourquoi vos responsables politiques, s’il leur reste encore une once de réflexion et de bon sens, doivent absolument conserver à leurs pays respectifs une autonomie particulièrement dans les trois domaines principaux que sont la santé, la défense et l’éducation. Car si de nouvelles lois liberticides viennent à voir le jour, cela signifiera que vos chefs d’États sont aux ordres de l’oligarchie des « méchants » qui veulent diriger le monde, et d’immenses changements vous seront alors imposés, même illégalement, par des mesures proprement totalitaires.

De telles questions, lorsqu’elles sont évoquées par la plupart de vos médias grand public, sont évidemment minimisées ou présentées comme nécessaires à l’accomplissement d’un monde meilleur ou d’une plus grande sécurité. Tout cela n’est que mensonge et tromperie ! Vous ne pourrez pas dire que le Ciel ne vous aura pas averti ! D’ailleurs n’en fut-il pas de même pour les prétendus « vaccins », qui se voulaient la panacée contre le fameux virus et qui ne l’ont pas été, loin s’en faut ?

Alors, de grâce, mes frères, je vous exhorte à utiliser plus encore la force de la prière en invoquant le Seigneur nuit et jour avec une extrême ardeur pour la conversion des « méchants ». Demandez à Dieu que vos gouvernants et les organisations qui prétendent veiller sur le monde et sauvegarder la paix et la sécurité cessent de marcher au gré de leurs convoitises et de ne considérer les personnes qu’en fonction de leur propre intérêt.

Sans doute éprouvez-vous quelque inquiétude lorsque vous entendez autour de vous des rumeurs de guerre, mais ne devriez-vous pas aussi vous préoccuper très sérieusement de ce qui est en train de se passer aujourd’hui sur cette Terre avec la mise en place, sur ordre des « méchants », des stratégies mondialistes touchant à l’identité de l’homme, à son intégrité, à ses capacités intellectuelles, à sa vie relationnelle, à sa santé, à son droit à la propriété et, tout simplement, à sa liberté ?

C’est pourquoi je prie la Trinité Sainte – que vous fêterez demain – pour qu’elle vous aide à conserver le sens commun, si souvent bafoué, et à contribuer, chacun à sa manière et avec l’assistance de la bienheureuse Vierge Marie, de l’Archange saint Michel et des saints du Ciel, à étouffer dans l’œuf tous les plans sataniques.
Car aujourd’hui, quoi que l’on vous en dise, ce n’est pas contre des êtres de chair et de sang que vous avez à lutter mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui sont dans les régions infernales (…)

Paul, Apôtre de Jésus-Christ.

Combien de saints y a-t-il eu parmi les dirigeants politiques ? Ils ne sont pas nombreux.

Message de Dieu – Soeur Beghe – Le 31 mars 2023 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) Mes enfants, après cette Pâques, la terre se rebellera, Je veux dire par là que les hommes ne retiendront plus leur mésentente. Ils se lâcheront comme des méchants se lâchent parce qu’ils ne peuvent plus contenir leur colère. Puisque le monde est actuellement sous la tutelle des méchants et que ceux-ci ne se dominent jamais longtemps, ils se démèneront pour mettre autrui dans l’embarras et puis profiteront de cet embarras pour l’accuser et le vouer aux gémonies.
La Russie et l’Occident ne joueront plus au chat et à la souris, mais la réalité de leur inimitié apparaîtra au grand jour. La Russie est et sera accusée de tous les maux et elle se rebiffera. Aucun homme, si ce n’est Dieu, n’accepte l’injustice outrancière alors que la loi divine enseigne qu’il faut tendre l’autre joue si vous avez été frappée sur la première (Mt 5, 39).

La politique humaine est bien différente et parmi les chefs d’État de tous les temps, peu ont été de grands saints. La réalité des situations politiques est difficile à gérer et l’enseignement divin ne se contredit jamais même quand il est rude à suivre. Le responsable politique a le devoir de protéger son peuple et tant qu’il se comporte comme un homme, aussi raisonnable soit-il, il ne sera pas à la mesure de Dieu. Seul Dieu gère parfaitement et il en va de même pour l’homme qui se confie en Lui totalement : en ses pensées, en ses actions, en ses décisions et en tout lui-même. Combien de saints y a-t-il eu parmi les dirigeants politiques ? Ils ne sont pas nombreux, certains ont été élevés sur les autels, d’autres non, mais ceux qui ont gouverné leur peuple par la main de Dieu ont tous été de grands hommes d’État. La sécurité de leur peuple était assurée, la paix intérieure également et le chef d’État qui a la responsabilité de son peuple ne se détournera pas de ses obligations. Comme un père de famille, il défendra les siens, il les protègera et il ira même jusqu’à se livrer lui-même en un ultime don de soi, à l’image de Jésus-Christ, Dieu, qui en son sacrifice se livra à la Croix.

Il laissera alors après lui l’exemple de la paix, de la sécurité et du dévouement total de sa personne. Telle est l’image du chef d’État, fils et ami de Dieu, père et protecteur de son peuple. Mes enfants, réfléchissez sous le regard de Dieu, axez vos pensées sur Dieu, méditez les enseignements du Fils de Dieu et cessez d’avoir des réactions seulement humaines comme celles de ces hommes qui ne sont pas de Dieu. Aimez Dieu, parlez comme Lui, soyez doux comme Lui et ne vous laissez pas emporter par les paroles trompeuses de ceux qui ne m’aiment ni ne me suivent.

En cette Semaine Sainte qui s’ouvre devant vous, pensez à Moi, contemplez-Moi, étudiez mes enseignements et ne vous en éloignez pas. Ils sont le chemin de Vie et Moi-même Je suis l’unique Chemin, l’unique Vérité, l’unique Vie. Je vous bénis au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et signez-vous parce que Je vous bénis vraiment.

Jésus-Christ, votre Dieu et votre Roi.  

Chapitre complémentaire : Démocratie contre dictature, et guerre russo-ukrainienne

Les dirigeants sont actuellement eux-mêmes sous l’influence directe des démons.

Message de Dieu – Soeur Beghe – Le 5 mars 2023 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) C’est ainsi qu’auraient dû être entre eux les hommes sur la terre s’ils n’étaient pas salis et corrompus par le péché originel qui les a vraiment dénaturés. Ils se mentent et c’est leur plus gros défaut, ils ne se font pas confiance et certains d’entre eux sont tellement méchants et pervers que leur compagnie est à fuir et à condamner. C’est ainsi d’ailleurs que se comportent les démons entre eux. Ils ne sont d’accord que sur leur haine envers Dieu, ses fidèles et ses enfants.

Alors oui mes très chers, ne faites pas confiance à ceux qui sont leurs adeptes, ceux qui dirigent les pays en les entraînant avec eux dans des conflits qui n’ont aucun sens et dans lesquels ils seront aussi les grands perdants. Ces dirigeants sont actuellement eux-mêmes sous l’influence directe des démons, et vous les reconnaîtrez à leurs mensonges, à leurs divagations, à leur prise de drogue et à leur incapacité à tenir leur rang. Un grand homme devrait inspirer le respect, et si un homme qui veut être un chef est dénigré par ceux qu’il veut diriger, il est déjà perdant. Ainsi sont vos dirigeants, ils ne sont ni respectés ni bienveillants, ils sont lâches et de mauvais conseil. Je vous regarde marcher à leur suite vers le cataclysme, et Je sais ce qui en résultera parce que Je suis au-dessus de tous les temps. Je vois chaque instant du temps de la terre, de chacun de vous, et Je sais qui subsistera et qui succombera dans la mêlée.

Mais vous, soyez en paix tant que vous êtes en état de grâce. Priez, aidez votre prochain, soyez-Moi unis et Je vous protègerai. Que Dieu vous bénisse, mes enfants, mes très chers enfants, soyez courageux, soyez francs, soyez fidèles et vous serez sains et saufs. Ainsi soit-il.

Votre divin Maître et Seigneur.

Ils vous mènent avec précision vers un but qui n’est pas le bien commun.

Message de Dieu – Soeur Beghe – Le 14 février 2023 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) Vous entrez maintenant en un temps de déséquilibre très grand, vos gouvernants vous trahissent, ils ne se préoccupent que de leur propre situation, ils vous mènent avec précision vers un but qui n’est pas le bien commun, qui ne vous apportera ni bonheur, ni équilibre, ni stabilité. Vous êtes pour eux comme de la chair à canon, et d’ailleurs c’est ainsi qu’un chef d’État actuellement en guerre utilise sa propre population. Tout cela est destructeur, annihilant, et ce pays sera annihilé parce que Satan est son maître et qu’un mauvais arbre ne peut porter de bons fruits.
Vous, mes frères et mes bien-aimés, êtes dans la même situation, vous n’intéressez pas vos dirigeants, ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes et vous serez pris dans un rouleau compresseur parce que tout pays qui n’honore pas Dieu honore le démon. Votre recours est de ne pas vous laisser prendre à ce piège et de vous mettre complètement et totalement dans mes bras, de me prier, de fréquenter les églises et surtout celles où Dieu est honoré. Malheureusement, très malheureusement, toutes les églises ne sont pas desservies par des prêtres qui honorent Dieu, au contraire, ils Le déshonorent. (…)

Mes enfants, la déflagration mondiale est proche, entraînant avec elle de nombreuses ruines, de nombreuses tristesses, de nombreuses souffrances physiques et morales, alors les saints doivent être vos exemples : ils se sont donnés à Dieu totalement, ils n’avaient en général que peu de biens et s’ils en avaient, leurs biens spirituels étaient pour eux plus importants, « car où est ton trésor, là aussi sera ton cœur » (mt 6, 21). (…)

Quand les « méchants » vous prédisent des catastrophes, qu’ils concoctent eux-mêmes sournoisement depuis des décennies, et qu’ils les provoquent à présent délibérément.

Un souffle qui passe… Messages du Ciel au monde d’aujourd’hui. Message de Sainte Thérèse d’Avila, du 15 octobre 2022 – Lire le message en entier.

Mon cher fils, (…) Je voudrais d’abord vous dire combien nous sommes peinés de voir toutes les horreurs dont est victime aujourd’hui votre monde – horreurs voulues par des « méchants » poussant à un relâchement général dans le domaine de l’éducation, de la morale, et aussi du sens commun.

Comme vous l’a expliqué l’apôtre Paul dans de précédents messages, ces « méchants » – comprenez les faux prophètes de ces temps, qui veulent devenir les maîtres du monde – éloignent les hommes de Dieu et de la sagesse de l’Esprit Saint en introduisant dans les États des lois iniques et immorales qui font la délectation des faibles et des pervers, et nuisent à la candeur des petits. Ils séduisent les foules de multiples façons, mais aussi ils leur mentent et les terrorisent à dessein afin de se faire ensuite passer pour les « gentils » qui viennent les sauver. Ils n’ont en fait pour but que de les subjuguer et de les asservir. Cependant, il n’est, sachez-le, qu’un seul Maître et Sauveur, qui n’est pas un Dieu ami du mal : c’est Jésus-Christ, notre bon Seigneur, dont vous savez parfaitement qu’il ne peut ni se tromper ni vous tromper.

Quand les « méchants » vous prédisent des catastrophes, et qu’avec un aplomb incongru ils préparent les populations à les affronter, il n’est en fait rien de prophétique en leurs propos puisque eux-mêmes les concoctent sournoisement depuis des décennies, et qu’ils les provoquent à présent délibérément pour nuire aux populations en agissant sur leur santé, sur leur psychisme, sur leur fertilité, sur leur nourriture, sur leur environnement et même sur le climat, de manière à les affaiblir et à les détruire.

Agissant toujours dans l’ombre et dans la clandestinité, ce sont néanmoins eux qui tirent les ficelles et se font les champions de la tyrannie en affaiblissant les pays et en asservissant ou massacrant leurs habitants afin de tirer de leurs actes pervers de substantiels profits dans de nombreux domaines. Grâce à l’assistance de scientifiques machiavéliques, dont les découvertes, habilement dissimulées au grand public, sont extrêmement pointues, ils continuent de perpétrer leurs crimes sans en ressentir la moindre culpabilité et sans que qui que ce soit les soupçonne d’une quelconque malhonnêteté ou d’une quelconque malveillance.

Pire que cela, ils s’arrangent même, à coups de fausses informations, de mensonges, de calomnies, de persécutions et de censure, et par le biais des médias qui leur sont inféodés, pour jeter opprobre et anathème sur des personnages publics – politiques ou scientifiques de renom – qui ont le courage de dire la vérité ; et ils incitent des populations entières à les calomnier et même à les haïr – ce que, bien sûr, elles ne manquent pas de faire les yeux fermés, sans aucun recul ni aucune réflexion.

Les réseaux sociaux – qui, malgré leur nocivité, peuvent devenir en ce domaine une véritable planche de salut.

Depuis le Ciel, nous voyons, mon cher fils, des légions de démons se répandre sur la Terre et abreuver ces « méchants » de leur fiel. Nous voyons tout le mal qu’ils y font et celui qu’ils entendent y faire ; mais, fort heureusement, nous voyons aussi que leurs projets pourraient être facilement démantelés si les populations des pays concernés faisaient tous leurs efforts pour découvrir la vérité sur cette tyrannie sanitaire imprégnée d’eugénisme, qui, à présent, s’accompagne de menaces de guerre et de mensonges de taille dans les domaines politique, économique et militaire.

Quoique coriaces dans la dissimulation de la vérité et pourvus d’une pugnacité redoutable, les « méchants » restent pourtant quelque peu vulnérables parce qu’ils savent bien qu’à la moindre erreur, le vent pourrait tourner en leur défaveur. C’est pourquoi ils dissimulent avec autant de zèle et d’acharnement toute la vérité aux populations et continuent de s’attribuer le beau rôle. Cependant, mon fils, je vous le dis à tous : restez dans l’espérance !

Comme le combat de David contre Goliath, qui vit triompher le jeune berger du géant aguerri grâce à sa foi dans le Seigneur et à un simple caillou lancé avec sa fronde, il suffirait que certaines révélations soient diffusées plus abondamment, chiffres et preuves à l’appui, par les médias et sur les réseaux sociaux – qui, malgré leur nocivité, peuvent devenir en ce domaine une véritable planche de salut -, et il suffirait que d’éminents scientifiques et spécialistes viennent plus fréquemment y contredire les propos mensongers des politiques, pour que finisse par éclater la vérité !

Or, malheureusement – et là est le plus gros problème -, vous devez savoir qu’une impitoyable censure continue aujourd’hui plus que jamais de s’acharner à faire disparaître toutes les informations sérieuses susceptibles de contredire la parole officielle. C’est cela, mon fils, qu’il faut combattre avant tout coûte que coûte afin que chacun puisse toujours avoir, pour les uns, un libre droit d’expression, et pour les autres, un libre accès à la vérité.

Chaque époque a connu ses troubles et ses hérésies, mais la vôtre, avec les progrès fulgurants que connaît la technologie, arrive à la toute première place.

Quoi qu’il en soit, il convient de rechercher cette vérité infatigablement et avec prudence car il se trouve qu’en ces temps, les « méchants » ne sont pas toujours ceux que vos principaux médias accusent d’être des « méchants ». Ne vous laissez donc pas tromper par les apparences mais, avec l’assistance du Saint-Esprit, priez, cherchez, et donnez-vous les moyens de faire la part des choses en exerçant correctement votre discernement.

Dans le domaine de la foi, je constate aussi, à travers le monde, une tendance exponentielle à l’opportunisme, à la facilité, aux mensonges, aux amalgames, au syncrétisme, voire à l’hérésie. Toute cette confusion, mon fils, n’est pas dépourvue de danger pour les âmes. Elle est même devenue très préoccupante puisque, en vérité, elle s’est infiltrée dans le clergé jusque dans les plus hautes sphères de l’Église. (…)

Chaque époque a connu, mon cher fils, ses troubles et ses hérésies, mais il faut dire que la vôtre, avec les progrès fulgurants que connaît la technologie, arrive à la toute première place pour la diffusion d’inepties et de sottises délibérément destinées à l’abrutissement des masses ; de mensonges et de diffamations délibérément destinés à orienter l’opinion publique vers une pensée unique ; et de sollicitations au mal et à la concupiscence délibérément destinées à entraîner des sociétés entières dans la confusion, la violence, la division, la perversité, le crime, et le péché sous toutes ses formes. (…)

Madre Teresa de Jesus
Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582) Espagne.

Toutes les difficultés à venir qui vous sont annoncées ne sont en réalité que les conséquences de leurs propres agissements.

Un souffle qui passe… Messages du Ciel au monde d’aujourd’hui. Message de l’Apôtre Paul, donné le Message du 18 septembre 2022 – Lire le message en entier.

Frères bien-aimés (…) Mais il n’est pas que les enfants qui peuvent subir de telles impostures : le fameux « virus », les confinements, les masques, les prétendus « vaccins », la menace de guerres et le climat de terreur instillé au fil des mois dans la population par le biais des médias, est loin d’avoir arrangé les choses. Nombre d’adultes, en effet, sont devenus serviles, arrogants, intransigeants, dépressifs, et non seulement incapables de reconnaître la vérité des chiffres alarmants sur les retombées des prétendus « vaccins », – que vos gouvernants continuent à dessein de passer sous silence –, mais aussi incapables de faire preuve de la moindre réflexion critique face à la situation internationale telle qu’elle est présentée par vos principaux médias et par vos responsables politiques.

Toutes les difficultés à venir qui vous sont annoncées à juste titre comme des catastrophes imminentes et incontrôlables ne sont en réalité que les conséquences de leurs propres agissements, et ces agissements, sachez-le bien, sont tout à fait intentionnels car affaiblir un pays, c’est pouvoir mieux en contrôler les habitants.

Ces messages, frères bien-aimés, vous ont déjà entretenus des « méchants », ces dangereux oligarques qui ont pour objectif de diriger le monde et d’en réduire la population. Certains de leurs vassaux sont aujourd’hui connus parce qu’ils occupent des postes à responsabilité à la tête de certains États ou de grandes entreprises. Vous les reconnaîtrez au fait qu’ils tiennent tous le même discours, avancent tous dans la même direction et sèment tous un odieux discrédit sur ceux et celles qui s’opposent à leurs projets – fussent-ils d’autres chefs d’État. Je vous accorde qu’il peut sembler difficile de ramer à contre-courant et déstabilisant de faire la part des choses, mais, si vous y parvenez, vous serez fiers d’être dans la vérité quoi qu’il vous en ait coûté !

Ce qui vous prouve bien que tout ce que vous vivez aujourd’hui avait déjà été planifié.

Par leurs propos menaçants et parfois terrifiants, leurs politiques sanitaires irrationnelles et leurs projets économiques et sociaux pervers, les « méchants » ont tous pour objectif de semer dans la société le trouble, la zizanie et la division afin d’y mieux régner, et d’obscurcir le discernement de leurs concitoyens pour agir à leur guise sans avoir à subir ultérieurement contrecoups et revers. Telles ont toujours été les prémices des totalitarismes.

Tous les projets des « méchants », frères, sont consignés sur Internet ou dans des ouvrages parus il y a déjà plusieurs années – ce qui vous prouve bien que tout ce que vous vivez aujourd’hui avait déjà été planifié : le fameux « virus », les « vaccins », leur dangerosité entraînant la mort de nombreuses personnes, la fragilisation de vos monnaies et de vos économies, celle de vos ressources énergétiques, de vos frontières, de vos armées, et même celle de votre foi.

C’est pourquoi je vous en conjure, frères bien-aimés : puisque vous disposez d’Internet, que vous vous évertuez à utiliser pour le meilleur et non pas pour le pire, faites l’effort d’y rechercher la vérité en découvrant les propos de ceux qui rament à contre-courant, car ce sont eux qui, la plupart du temps, détiennent la vérité. Écoutez les analyses de personnes compétentes et de celles qui sont vraiment sur le terrain, et faites preuve d’intelligence et de bon sens – deux qualités qui se trouvent aujourd’hui en voie de perdition – pour vous faire une opinion. Que l’Esprit Paraclet, dont le rôle est de vous guider vers le Seigneur Jésus et vers le Père, et de vous secourir dans la détresse et les moments difficiles, vous y aide. Mais aussi agissez, réagissez et soutenez en masse ceux qui dénoncent la supercherie et les trahisons de vos gouvernants et de leurs acolytes car ils savent de quoi ils parlent, et clamez haut et fort cette inconcevable supercherie avec les preuves à l’appui.

Ne vous laissez pas endoctriner par le « politiquement correct ».

Enfin, frères bien-aimés, ne vous laissez pas priver par vos gouvernants de votre liberté d’enfants de Dieu, et œuvrez toujours pour le bien – le vôtre, celui de vos enfants, de vos familles, de vos amis, de vos concitoyens et de vos pays respectifs. Ne vous laissez pas endoctriner par le « politiquement correct ». Ne vous laissez pas empoisonner par de nouvelles injections dangereuses, destinées seulement à remplir les poches des laboratoires pharmaceutiques et de leurs sbires ! Ne laissez pas les loups sciemment déguisés en brebis envahir vos pays pour vous dévorer et prendre le pouvoir – car cela aussi a été planifié de longue date ! Ne permettez pas à la fausse charité et aux faux prophètes de venir ternir votre foi, empuantir vos séminaires et vos lieux de culte, et vous détourner de la vérité de l’Évangile et de l’obéissance à l’Église une, sainte, catholique et apostolique !

Par-dessus tout, gardez courage et confiance – confiance dans le pouvoir de la prière et de l’Eucharistie reçue en état de grâce, et confiance dans vos frères du Ciel qui, dans la communion des saints, prient Dieu en union avec l’Église de la Terre pour qu’il empêche de terribles malheurs de s’abattre sur vos pays. De belles avancées ont déjà eu lieu. Persévérez dans la prière car Dieu n’abandonne jamais ses enfants !

Comment juger de la compétence d’un homme politique ?

Soeur Beghe – Le 20 août 2022 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) Et lorsque les nations sont régies par des hommes sans foi ni loi, elles entrent dans le jeu du démon et détruisent un à un tous les bienfaits acquis par la sagesse de ceux qui gouvernaient pour Dieu et pour sa Gloire.

Comment juger de la compétence d’un homme politique ? Le tout premier critère sera celui de sa soumission personnelle à Dieu et à ses Lois. Le second critère sera son instruction qui lui permettra de se référer à des principes universels sans en mélanger les priorités.
De grands chrétiens ont régné sur les peuples et ils ont laissé après eux l’admiration de l’histoire à l’époque où la chrétienté était maîtresse. Mais à l’inverse, lorsque la chrétienté s’est affadie, ils ont été objet de haine parce que  » (…) si le monde vous hait, sachez qu’il M’a haï avant vous (…) parce que vous n’êtes pas du monde ; puisque mon choix vous a tirés du monde, le monde vous hait » (Jn 15, 18-19).

De grands maux viennent sur le monde lorsque de mauvais maîtres dirigent les nations et, aujourd’hui, la haine, le ressentiment, le scandale et les jalousies tiennent le haut du pavé. Les hommes en général ont perdu la foi, les chefs des nations en sont issus et ils dirigent leurs peuples comme si Dieu n’existait pas.

Ceux qui continuent à croire en moi sont peu nombreux et puis, il y a tous ceux qui ont suivi la Rome peccamineuse, celle dont Ma Mère à La Salette avait prédit la perte de la foi. Rome, la ville de lumière est devenue noire, l’Église catholique a coiffé l’hérésie, le modernisme expliqué par le saint pape Pie X (encyclique ‘Pascendi Domini Gregis’, 8 septembre 1907) y a fait son nid et il n’est pas près à s’en déloger.
Mes enfants, Je veux être clair avec vous : ne voyez-vous pas la confusion qui règne au sommet de ceux qui sont censés être mes représentants ? (…)

Mes enfants, il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes mais vous êtes pour beaucoup comme de vrais enfants en bas âge et vous suivez vos guides sans vous questionner, sans réfléchir, sans même penser qu’ils pourraient eux aussi se tromper. (…)

Peu de gouvernements défendent ce qui est de Moi maintenant, mais ceux qui le font seront grandement bénis.

Wings of prophecy – Message de Dieu le Père à Glynda Lomax (USA) Le vendredi 8 avril 2022.

Les gens du monde désirent un monde sans Moi, afin qu’ils puissent jouir de leur péché sans reproche. Ils ont influencé les gouvernements à régner et à adopter des lois me retirant de tout ce qu’ils voient. Comme ils ne veulent rien voir de Moi, Je vais maintenant commencer à retirer tout ce qui est Mien de leur vue.
Peu de gouvernements défendent ce qui est de Moi maintenant, mais ceux qui le font seront grandement bénis. En effet, je bénirai puissamment ces terres, même au milieu de la famine et de la peste.
Ceux qui sont contre Moi et mes voies ne connaîtront continuellement que la faim, la terreur, la peur et la peste. Aucun remède ne leur sera donné.

Vous commettez le mal gravement, et vous osez tancer un de vos homologues parce qu’il ne cède pas à votre chantage.

Soeur Beghe – Messages de Jésus-Christ le mardi 1er mars 2022 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) Le monde est horrifié de ce qui se passe en Ukraine et il le sera bien plus quand Ma Justice s’abattra sur lui. Les hommes s’offusquent de cette brutalité russe mais ils ne pensent pas qu’ils sont nombreux à avoir collaboré au meurtre des enfants avortés et aussi lorsqu’il s’agit du prélèvement d’organes sur des innocents. L’Europe et l’Amérique du Nord ont été effroyables par leurs lois meurtrières, par leur immoralité, ils veulent créer des êtres humains dans la confusion parentale et ils se croient habilités à juger les actions d’autrui.

La crise dans laquelle vous, dirigeants européens, allez entrer plus profondément est le fruit de votre aveuglement, de votre suffisance, de votre immoralité et de votre absence de foi. Vous commettez le mal gravement et vous osez tancer un de vos homologues parce qu’il ne cède pas à votre chantage. Vous êtes faux, hypocrites et pernicieux et vous vous imaginez que votre attitude est louable et acceptable.

Vous attirerez sur vous et sur votre peuple, que vous précipiterez dans le chaos, la malédiction divine.

Non, Messieurs les dirigeants, qui gouvernez par calcul et par mainmise sur le peuple, votre pouvoir est celui de Ponce Pilate qui n’a pas su être juste ni même honorable. Vous n’avez aucune morale et vous irez de bêtise en bêtise, vous jugeant compétents et intelligents. Le Ciel vous regarde faire mais, puisque vous ne priez pas Dieu de vous éclairer dans une situation dans laquelle vous vous êtes enferrés, vous serez aveuglés comme Pharaon l’a été au temps de Moïse. Comme lui, vous serez vaincus et vous ne comprendrez pas pourquoi. Vous attirerez sur vous et sur votre peuple, que vous précipiterez dans le chaos, la malédiction divine avec la même sentence que celle que J’ai proféré à l’égard des scribes et des pharisiens hypocrites : « Vous ressemblez à des sépulcres blanchis : au dehors ils ont belle apparence mais au-dedans ils sont pleins d’ossements de morts et de toute pourriture ; vous, de même, vous offrez aux yeux des hommes l’apparence de justes mais au-dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité » (Mt 23, 27-28).

Vous pouvez, Messieurs les dirigeants, vous pouvez encore organiser la paix et la concorde entre les peuples, il n’est pas encore trop tard mais il est temps. Sous peu il sera trop tard et la responsabilité de ce qui s’en suivra vous incombera. Messieurs les dirigeants, votre heure c’est maintenant, demain il ne sera plus temps !

Reprenez-vous, revenez à la religion de vos pères, de vos ancêtres Français, Européens, Américains, à cette foi catholique qui est la mère de tout christianisme.

Je veux encore dire à Mon peuple que la direction actuelle des États est le fruit de votre vote et vous mettez à votre tête des dirigeants qui vous ressemblent. Vous aussi, reprenez-vous, revenez à la religion de vos pères, de vos ancêtres Français, Européens, Américains, à cette foi catholique qui est la mère de tout christianisme. Par elle, vous retrouverez la paix, la concorde, le respect de la vie, le respect d’autrui. Par elle, vous plairez de nouveau à Dieu et Il vous bénira, vous et vos œuvres.
Travailler le dimanche est une offense à votre Père des Cieux qui s’est réservé pour Lui le 7e jour. Vous devez L’honorer de nouveau, Le prier, Le servir et aimer votre prochain comme vous-même pour Son Amour. C’est ainsi que reviendra la paix, la sérénité, la vie commune désirable et l’esprit de religion.

Mes enfants, priez, priez beaucoup parce que l’heure est grave mais Dieu ne s’éloigne pas. Je vous bénis et Je vous aime.

Tout régime ayant établi son pouvoir sur des valeurs fausses et injustes, sur la souffrance de ses citoyens, devra être éliminé pour laisser place à un régime plus juste et libéral.

Message prophétique de Jésus donné à Jean-Marc (France) – 7 septembre 1987

(…) Sur le plan social et politique, de grands remue-ménages vont aussi s’opérer. La véritable Justice va commencer à s’accomplir sur cette Terre. Tout régime ayant établi son pouvoir sur des valeurs fausses et injustes, sur la souffrance de ses citoyens, devra être éliminé pour laisser place à un régime plus juste et libéral.

Tout ce qui est injuste va s’effondrer. La valeur de l’argent risque aussi d’être altérée, car cette valeur est trop souvent utilisée dans le mauvais sens. Gare aux riches, hommes et nations, s’ils engrangent leur fortune sur le dos des pauvres : la Main de Dieu ne les épargnera pas. Que chacun fasse son examen de conscience et demande pardon pour ses multiples erreurs et impuretés ! (…)

Paix, Amour et Unité sont les trois pierres de base de ce Nouveau Monde. Construisez ce monde avec Foi dans Mon Amour et sachez dépasser la peur de la destruction qui est inévitable. Car ce qui est pourri doit prendre fin et que fleurisse à nouveau la Pureté. Tel est le cycle de la Vie même sur cette Terre. (…)

Voici que la Main de Dieu va frapper sur la folie et l’aveuglement des hommes et que de consternations ! Ce ne sont pas des nouvelles réjouissantes que Je vous apporte en ce jour, mais l’annonce de jours sombres et douloureux pour l’Humanité entière. L’heure approche où la haine et les passions vont se déchaîner. Satan est à l’œuvre pour cela… il travaille pour la division, pour la guerre et la violence, pour attiser la folie des hommes. (…)

Je vous donne l’autorité afin que vous puissiez travailler pour la justice et le bien commun.

Message du Ciel – Le Journal de Pelianito (Canada) le 28 juillet 2013

Mon bien-aimé, qu’est-ce que la miséricorde ? Permettre au mal d’avancer sans frein ? Non ! Le Seigneur est juste et miséricordieux. Les pauvres et les innocents crient vers moi. Leur sang M’est si cher et Je le vois sur les mains de ceux qui ont pouvoir de travailler pour la justice.
Dirigeants de la terre, ne comprenez-vous ? Je vous donne l’autorité afin que vous puissiez travailler pour la justice et le bien commun. Que vois-je à la place ? La corruption, la cupidité, l’exploitation, la mort.

Alors préparez-vous ! Car le Dieu de justice aura Son Jour – et bientôt ! Publiez un jeûne si vous êtes sages. Le roi de Ninive en a eu la sagesse. L’avez-vous ?

Mes enfants n’attendez pas que les dirigeants corrompus proclament un jeûne, mais par la prière et la supplication implorez le Seigneur de miséricorde pour cette génération méchante. Mon oreille est accordée à mes petits qui prient. Ne me faites pas attendre. Beaucoup dépend de vos prières et de vos sacrifices. Priez les enfants !

En premier lieu, il vous appartient d’obéir à Dieu ; vos devoirs vis-à-vis du pouvoir viennent en seconde position.

Message du Ciel de Jean, messager de la lumière à ses parents (en France) par locutions intérieures, le 7 octobre 2011

Mes bien aimés frères et sœurs, (…) Il serait stupide d’attendre de la gratitude, ou même du respect, de la part de vos actuelles classes dirigeantes en particulier dans les domaines de la culture. Si les droits de l’homme ne viennent pas de Dieu, ils dépendent alors de conventions arbitraires entre les êtres humains. L’État existe pour défendre les droits de l’homme et pour favoriser son épanouissement. L’État ne peut jamais être la source de ces droits. Quand l’État s’arroge ce pouvoir, même une démocratie peut devenir totalitaire.

Et il est vrai que l’Écriture vous dit de respecter ceux qui vous gouvernent et de prier pour eux. Vous devez avoir un grand amour pour votre pays que vous appelez – notre patrie -. En premier lieu, il vous appartient d’obéir à Dieu ; vos devoirs vis-à-vis du pouvoir viennent en seconde position. Vous ne pouvez ignorer que vous vivez une époque où l’Église est appelée à être une communauté croyante et exemplaire de résistance au mal.
Seule la vérité peut rendre les hommes libres. En votre qualité d’apôtres de Jésus-Christ et de la Vérité qu’Il incarne, votre devoir est de donner l’exemple et d’agir au mieux pour le bien de tous. (…)

Les gouvernements sont corrompus, et les leaders moralement sains ne prennent pas position ou ne font pas la différence.

Saint Amour : Message de Jésus donné à Maureen (USA), reçu le 24 mai 2011

Jésus : S’il vous plaît, comprenez ce que Je vous dis, que l’arme de plus grande destruction massive est l’avortement – et qu’il s’ensuit que les nations qui légalisent l’avortement se détruisent elles-mêmes.
Ma Main protectrice ne repose plus sur de tels pays, comme il se voit de plus en plus dans [le déclin de] leur économie, les catastrophes naturelles [qu’ils subissent] et leur résignation à la décadence morale. L’avortement détruit le cœur de la nation qui tombe ainsi en ruine de l’intérieur. Les gouvernements sont corrompus, et les leaders moralement sains ne prennent pas position ou ne font pas la différence.

Je viens convertir et corriger les consciences. Si vous vous corrigiez, de nombreux problèmes dans le cœur du monde seraient résolus.