Messages sur l’Australie

Notre Seigneur répond à ceux qui veulent quitter l’Australie

Message céleste donné à Valentina Papagna (Sydney, Australie) le 30 octobre 2021

Récemment, on a entendu parler de personnes souhaitant quitter l’Australie en raison du contrôle plus strict exercé par le gouvernement sur la population, de la perte de liberté et de la crainte que cela puisse empirer.

Notre Seigneur a répondu à cela et a dit : Vous ne pouvez pas fuir les problèmes. À partir de maintenant, chaque pays du monde connaitra des problèmes parce qu’ils essaient d’instaurer un Gouvernement mondial unique. Les gouvernements de chaque pays persécuteront leur peuple, et ils leur diront quoi faire, qu’ils le veuillent ou non.

Restez très proches de moi et de ma Mère bien-aimée, et offrez-moi tout et restez fermes dans votre foi, dit notre Seigneur.

Ne me demande plus l’Australie

Messages Célestes via Valentina Papagna (Sydney, Australie). Le 19 septembre 2021

Au cours de mes prières, j’ai adressé une pétition à notre Seigneur Jésus et à la Sainte Mère Marie, demandant que l’Australie soit guérie du Coronavirus et que les restrictions soient levées, en particulier sur nos églises.

Notre Seigneur Jésus est alors venu et m’a dit : « Je viens vous dire à quel point je suis déçu en Australie. Pourquoi me demandez-vous toujours et me suppliez-vous de protéger l’Australie et de guérir les gens du coronavirus ? Je vais vous dire à quel point je suis déçu de l’Australie ! »

Notre Seigneur Jésus était vraiment, vraiment triste et en colère. Il a dit : « Je vais vous dire pourquoi. Ils me tournent le dos. Vous voyez comme je suis triste, au point que je ne peux plus regarder. C’est un pays si pécheur, et personne ne défend Mon Église ni ne défend la Vérité. Je suis déçu de mes évêques et de mes prêtres. Ils obéissent tous à la mauvaise loi, et ils gardent le silence.

Il a dit : « Valentina, mon enfant, ne me demande plus l’Australie !
Alors notre Seigneur ferma les yeux, et je pus voir sa tristesse et sentir la colère en lui. (…)

Plus tard, la Sainte Mère est venue vers moi et m’a dit : « Avez-vous vu mon Fils, à quel point il est triste, si triste qu’il ne peut plus regarder cette Australie pécheresse ?
La Sainte Mère parle de l’Australie parce que je prie pour l’Australie, mais je sais que c’est aussi pour d’autres pays. Le Seigneur Jésus est triste pour tous les pays qui se sont détournés de Lui.