Les enfants qui voient des anges

Elle essayait d’attraper quelque chose

Témoignages trouvés sur divers forums

J’en ai été témoin avec ma fille vers l’âge d’un an (mon fils jamais). Je l’ai même filmé. Elle ne parlait pas ni ne comprenait. Je lui demandais où était Jésus, ou son ange, ou un saint quelconque qu’elle ne connaissait pas, et elle me montrait un point précis au-dessus de son lit.
Je lui demandais où était son doudou, son ours ou n’importe quel objet, elle ne montrait rien.
J’ai été surpris par la précision de son discernement de ce qui était saint et ne l’était pas, alors que je citais des saints qu’elle ne pouvait connaitre.

Il arrive à ma petite fille (8 mois) de fixer attentivement un point vers le haut et ne pas décoller les yeux, comme si elle voyait/écoutait quelqu’un que nous ne voyons pas. Malgré nos sollicitations, elle continue de regarder et comme d’écouter, puis après un certain temps, elle « revient » tranquillement vers nous. Ma fille dit qu’elle voit un ange.

Je lui donnais la tétée tranquille dans mon lit, et elle se détournait du sein pour regarder dans un coin, qui pour moi n’a rien d’intéressant. Elle regardait le coin, souriait et riait un peu, me regardait de nouveau et ainsi de suite. J’ai trouvé cela bizarre, je l’ai prise dans mes bras et elle continuait à regarder dans cette direction en étant bien captivée.

Avez-vous parfois l’impression que vos enfants voient des choses que vous ne voyez pas. Je m’explique, souvent ma fille se retourne, fixe un endroit et se met à sourire et même éclater de rire. Souvent elle fixe un endroit où il n’y a rien de spécial, soit un mur ou un plafond où il n’y a rien, même pas un ombrage. Pensez-vous que nos enfants puissent voir ou sentir des présences que nous ne voyons pas ou que nous préférons ignorer. Lorsqu’elle est arrivée à la maison, souvent j’allais dans sa chambre, certaine qu’il y avait quelqu’un d’autre, mais non, rien. Souvent je ressentais une présence, maintenant cela arrive mais moins souvent, alors qu’avant que ma fille ne naisse rien de tout cela ne se produisait.

Ma fille fait ça aussi et elle a 6 mois et demi ! Elle fixe TOUJOURS le même endroit et babille, rit et fait de beaux sourires ! À cet endroit (un coin du salon en haut au plafond) il n’y a rien et il n’y a pas de jeux d’ombres et de lumière.
Ça me fait super un peu peur quand elle fait ça, car une fois je l’ai prise dans mes bras et je l’ai amenée près de l’endroit et elle s’est mise à rigoler de plus belle et elle essayait d’attraper quelque chose.
Ah oui, aussi elle faisait ça quand nous étions en appartement (elle avait deux mois environ). Quand je la mettais debout sur moi et que j’accotais sa tête sur mon épaule, quelquefois elle se redressait un peu sa tête et semblait très fascinée par ce qui se passait par-dessus mon épaule droite. Or ce n’était qu’un mur blanc… ça non plus je n’aimais pas ça !
Une fois je lui ai demandé si elle voyait grand-maman Ginette (ma mère) et elle a souri et s’est mise à gigoter vivement, alors depuis ce temps, je me dis (question de ne plus avoir peur) que c’est ma maman qui vient la voir et que ça fait bien plaisir à ma fille !

Ma fille aussi voit clairement quelque chose, elle fixe et rit aux éclats, et si j’essaie de la changer de place, elle continue de se tordre le cou pour regarder là.

J’ai une garderie et une petite fille m’a dit un matin en arrivant : ha ! Tu as un bébé dans ton ventre. Pourquoi tu ne me l’as pas dit ? Et le vendredi, soit quatre jours plus tard, je faisais le test et OUI j’avais un bébé dans mon ventre. Alors oui je crois que les enfants voient des choses que nous ne voyons pas.

Il a quelques semaines de ça, mon enfant de deux ans se lève un matin et on va dans la cuisine pour préparer le petit-déjeuner. En passant devant le couloir il s’arrête, il me montre du doigt la porte au fond du couloir et me dit « mémé ».
Je ne vous raconte pas comme j’ai eu peur ! Sachant qu’une vieille dame est morte de vieillesse ici.

Il avait des regards fixes que rien de visible ne pouvait justifier

Extrait de mon autobiographie : Une vie dans le surnaturel
La photo ci-dessous d’illustration. Augustin à l’anniversaire de ses un an, recevant un énième cadeau et n’en saisissant pas la raison.

Augustin va nous faire découvrir un phénomène, courant parait-il, mais que je ne connaissais pas : « L’enfant qui voit des Anges ». Il avait des regards fixes que rien de visible ne pouvait justifier, et un jour, maitrisant l’usage de ses mains, on le vit même essayer d’en attraper un, ce qui confirma nos soupçons et nous intrigua beaucoup.
Un soir, alors que je mangeais seul avec lui, je fis, en guise de bénédicité, une prière pour ma grand-mère que je savais être au Purgatoire. À l’instant où je prononçai son nom, notre fils s’est mis à fixer son regard vers quelque chose d’invisible qui semblait lui apparaitre.

Ma fille, qui naquit quatre ans plus tard, en revanche n’eut pas le privilège de voir les Anges. Mais il est vrai qu’elle avait un caractère un peu chipie.

Chapitres complémentaires :
Les Anges
Rencontrer son Ange gardien