Chronologie de l’humanité

Ces 1 000 ans seront la conclusion des 7 000 ans de la semaine biblique.

Texte anonyme écrit en anglais. Il ne s’agit pas d’une révélation céleste mais d’un résumé inspiré des messages. Le texte complet, accès sur la chronologie de la fin des temps, est très long, et je n’ai gardé que ce passage qui apporte un éclairage intéressant sur les périodes de l’humanité.

(…) Le temps de l’humanité sur terre peut être divisé en blocs de temps. Ces blocs de temps valent 1 000 ans chacun et correspondent aux jours de la semaine. Dans les Saintes Écritures, un jour équivaut à 1 000 ans pour le Seigneur. Jésus a également dit dans des messages célestes que Dieu renouvelle la terre tous les 2 000 ans, parce que le mal devient si grave à ce moment-là, que Dieu doit intervenir directement pour corriger la direction capricieuse de l’humanité vers le Plan Divin.

Le monde a été renouvelé par Dieu deux fois depuis la création de l’humanité. Nous avons le renouvellement physique à la fin des 2000 premières années au moment du Déluge mondial avec Noé. Ensuite, nous avons le renouveau spirituel par la Crucifixion de Notre-Seigneur, Jésus-Christ, qui eut lieu à la fin du deuxième bloc de temps de 2 000 ans après le Déluge. Maintenant, nous vivons dans le troisième bloc de temps de 2 000 ans au cours duquel le monde sera à la fois physiquement et spirituellement renouvelé, car le mal est à son apogée.

Ensuite, une fois que les 6 000 ans où les forces du mal ont été actifs sur terre seront terminés, l’humanité entrera dans la grande ère de paix pour les 1 000 dernières années. Ces 1 000 ans seront la conclusion, la dernière période, des 7 000 ans de la semaine biblique (7 jours) et l’accomplissement de la prière du Seigneur pour que le Royaume de Dieu vienne sur terre.
Puis, à la fin de l’ère de la paix, viendra la bataille finale entre le bien et le mal, culminant dans la résurrection générale et la venue finale de Jésus. À ce moment-là, l’enfer sera enfermé pour toujours et les âmes des justes entreront dans le repos éternel de Dieu au 8ème jour de la création, le jour de la résurrection, qui durera pour l’éternité. (…)

Vint alors le temps de la chrétienté et de la christianisation des païens

Message de Dieu – Soeur Beghe – Le 20 novembre 2022 – Lire le message en entier sur le site d’origine.

(…) Le démon, en faisant tomber nos premiers parents dans ses filets, a remporté une très grande victoire et après le Déluge, bien dépité de ne pouvoir continuer son carnage à grande échelle, il se remit au travail de corruption de la descendance de Noé. Il y parvint jusqu’à ce que Dieu suscita Abraham, juste et fervent mais isolé. Vous connaissez la suite : les uns et les autres, au cours du temps, se conduisirent plus ou moins bien jusqu’à ce que vint le Sauveur, Dieu Tout Puissant, Dieu et homme, qui rénova la doctrine juive pour en faire la doctrine catholique. Il sauva le monde tout entier par Sa Rédemption, par le Saint Sacrifice de la Croix, et le monde renouvelé était tout entier appelé à Lui.
Vint alors le temps de la chrétienté et de la christianisation des païens et, parmi eux, de nombreux saints se détachèrent de l’ensemble. Le mal continuait pourtant à sévir tandis que ce sera le temps des apparitions de la très sainte Mère de Dieu en France, en Europe et dans le monde. De nouveaux saints vinrent fertiliser la chrétienté de leurs prêches et de leur exemple jusqu’à ce que, par un nouveau coup de butoir, la Révolution française étendit son poison à toute la terre, suivie bientôt par la pollution des représentants de la Sainte Église catholique et romaine.
Le Trône et l’Église semble abattus par le démon, qui n’a de cesse de polluer les âmes et les corps, changeant les mentalités, évacuant l’esprit de foi et dénaturant autant qu’il le peut le Saint Sacrifice de la Sainte Messe catholique. Il arrive au bout de ses peines car sa victoire paraît acquise mais le Seigneur est et reste le Maître, il sera toujours le Victorieux.

Ici s’arrête l’histoire du monde arrivé à notre temps, le XXIe siècle, et ce qui vient sera connu de vos descendants. Vous devrez toujours lutter contre l’esprit du mal qui ne cesse d’empoisonner l’Église de Dieu. Elle est dans le monde et le prince de ce monde est son perpétuel ennemi. Quoique dans le monde, elle n’est pas du monde, mais ses représentants ont glissé vers ce monde qui la hait comme il a d’abord haï le Seigneur Jésus-Christ. Comme Son Époux, elle sera dégradée, vilipendée et meurtrie, mais comme Lui, elle ressuscitera glorieuse et belle comme elle aurait dû toujours le rester.

Je l’aime, Je la protègerai et Je la ressusciterai, et vous Mes enfants bien-aimés, ne la quittez pas afin de ressusciter avec elle dans la Vérité qui ne peut changer. Louange, gloire et honneur à Dieu pour les siècles sans fin ; ainsi soit-il.

Votre divin Maître

Dernière mise à jour : 27 janvier 2022

On constate sur les réseaux sociaux que des juifs aimeraient reconstruire le Temps de Jérusalem (un troisième Temple). En réalité, il a déjà été reconstruit et depuis longtemps. Il est situé dans toutes les églises du monde où se trouve l’Eucharistie. Un « Saint des Saint » bien plus accessible (qu’à l’époque de second Temple) et ouvert à tous. Sûrement que Dieu s’opposerait à un tel projet.

Le but de ce graphique est de mettre en évidence le fait que :
chaque changement d’époque est marqué par une forte mortalité.

Autre infographie : L’époque de Jésus

Extrait des révélations d’Anne-Catherine Emmerich (1774-1824 – Allemagne) du livre : Les mystères de l’Ancienne Alliance

(…) La langue originelle, celle que parlaient Adam, Noé et Sem, était toute différente, et ne se retrouve plus actuellement que dans certaines consonances. Ses premiers dérivés sont la langue des Bactriens, des Zend, et la langue sacrée de l’Inde. On y retrouve des termes tout à fait comparables à ceux du bas dialecte de mon pays. (…)
(…) Noé l’avait déjà annoncé aux siens : il prit avec lui Sem, Cham et Japhet. avec leurs femmes et leur descendance. Les petits-enfants avaient déjà de cinquante à quatre-vingts ans, et leurs propres enfants, petits et grands, se trouvaient également dans l’Arche.
Tous ceux qui avaient travaillé à la construction de l’Arche. en restant bons et éloignés de l’idolâtrie. entrèrent dans l’Arche. Il y avait plus de cent personnes. ce qui était bien nécessaire à cause des nombreux animaux qu’il fallait nourrir chaque jour et dont on devait nettoyer les stalles.