En communication avec Dieu

Je vous connais tous, mes enfants, un par un et dans la totalité du grand nombre qui a évolué, qui évolue et qui évoluera sur la terre.

Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle.
Soeur Beghe – Jeudi 7 octobre 2021 – Lire le message en entier

Mon Amour pour les hommes est si grand, si immense, qu’il est impossible pour les êtres humains de l’imaginer. mon Amour a englobé la totalité de l’humanité en un amour personnel et individuel pour chacun. Je vous connais tous, mes enfants, un par un et dans la totalité du grand nombre qui a évolué, qui évolue et qui évoluera sur la terre.

Chacun de vous m’est connu, il est aimé et voulu ! Ceux qui ne me connaissent pas me connaîtront, oui, car tous ont été créés pour me connaître et m’aimer, mais tous ne le voudront pas. (…)

Autres chapitres :
Qui est Dieu ?
Les différents noms de Dieu
Dieu, notre vrai père
Jésus
L’époque de Jésus

Peu d’hommes pouvaient entrer dans le Saint des Saints. Maintenant vous le pouvez.

Wings of prophecy – Message de Dieu le Père à Glynda Lomax – Vendredi 8 octobre 2021

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier. Donnez-moi la première partie de vos journées, et aussi la dernière. Venez, apprenez à me connaitre. Je vous invite à faire ce qui n’était même pas permis pendant mon temps sur terre. Peu d’hommes pouvaient entrer dans le Saint des Saints. Maintenant vous le pouvez, pourtant bien peu de mes enfants le font.

J’offre tout ce dont vous pouvez avoir besoin, à travers les temps d’abondance comme les temps de manque. Vous n’avez pas besoin d’avoir peur si vous me connaissez.
Je désire passer du temps avec mes enfants, mais hélas ils ne me désirent pas.

Approchez-vous et connaissez-moi comme votre Père aimant.

Jeudi 7 octobre 2021

Pourquoi vous tenez-vous loin comme si j’étais inabordable ?
Pourquoi si peu de mes enfants s’efforcent-ils d’entrer dans ma Présence ? J’ai ouvert la porte pour que vous veniez à Moi par mon Fils Jésus, pourtant vous vous tenez loin.

En ma Présence est tout ce dont vous aurez besoin. En ma Présence se trouve la joie, la paix que vous ne pouvez même pas imaginer, l’acceptation, l’amour, la guérison et la délivrance. En ma Présence est la plénitude de toutes choses, de tout ce qui est bon.
Approchez-vous et connaissez-moi comme votre Père aimant. Je désire vous combler de bénédictions, mais vous vous tenez loin de Moi.

J’attends, espérant même quelques minutes seule avec vous.

Mercredi 6 octobre 2021

Mes enfants ne chérissent pas leur temps avec Moi comme Je le fais. Vous ne me priorisez pas comme Je vous priorise.
Je vous regarde pendant que vous passez votre journée, en espérant que vous prendrez le temps de vous éloigner et de me parler, juste Moi et vous. J’attends, espérant même quelques minutes seule avec vous. Pas une prière chuchotée alors que vous vous précipitez d’une tâche à l’autre, mais du temps seul qui est juste pour Moi et Vous.

Je vous ai donné une maison ici avec Moi pour toute l’éternité à cause de mon grand amour pour vous. Je vous accorde tant de bénédictions dont vous pourrez profiter ici et aussi pendant votre séjour sur terre. J’ai sacrifié mon propre Fils et Je l’ai regardé mourir sur terre pour que vous puissiez venir ici et passer l’éternité avec Moi.

Comment se fait-il que vous ne vous souciiez pas assez de passer du temps avec Moi chaque jour ? Je t’ai donné le meilleur, mais tu me donnes ce qui reste de tout ton temps et de ton attention – souvent rien du tout.

Je suis le dernier sur ta liste

Mardi 5 octobre 2021

Beaucoup de mes enfants aspirent à une relation plus intime avec Moi. Vous aspirez à mieux me connaître, non seulement à me parler mais à m’entendre vous répondre. J’aspire à cela aussi, mais beaucoup de choses rivalisent pour votre temps et vos attentions – famille, amis, travail, plaisirs mondains.
Je suis le dernier sur ta liste. Pourquoi me donnez-vous ce qui reste au lieu de votre meilleur ? Comment pouvez-vous espérer me connaître quand vous ne me donnez pas de temps ?

Il ne faut pas prier, ne pas être occupé ni méditer. Juste assis avec moi.

Wings of prophecy – Message de Dieu le Père à Glynda Lomax – Mardi 27 juillet 2021

Isole-toi dans un lieu calme et tiens-toi assis devant moi. Il ne faut pas prier, ne pas être occupé ni méditer. Juste assis avec moi. Mes enfants ne comprennent pas la valeur de ce moment.

Il est difficile pour Moi de vous parler lorsque vos journées sont remplies d’activité, mais si vous vous asseyez tranquillement, je peux communiquer, libérer des visions, vous parler de projets. Si vous vous asseyez tranquillement, je peux proposer des solutions aux dilemmes auxquels vous faites face. Si vous vous asseyez tranquillement, je peux vous montrer votre avenir et le bon plan que j’ai pour vous.

Ne négligez pas de faire cet exercice.

Église de Lion-sur-mer (Normandie)

En silence afin que vous puissiez écouter mes paroles en prière contemplative

Messages de Jésus à John Leary (USA) Vendredi 10 mars 2017

Jésus : (…) Vos prières transmettent votre amour pour Moi, mais j’aime davantage vos prières personnelles, puisqu’elles viennent de votre cœur.

Quand vous venez à l’Adoration, je vous demande de passer 5-10 minutes en silence afin que vous puissiez écouter mes paroles en prière contemplative.

Vous me demandez beaucoup de choses, mais vous devez écouter en silence afin que je puisse vous répondre pour vous aider à discerner comment vous pourriez travailler sur vos problèmes. C’est quand vous priez par votre cœur et que vous écoutez mes paroles que cela me plaît le plus.

Croyez en moi chaque jour dans la foi et je vous exaucerais.

L’art de la prière contemplative

par le Père Melvin Doucette (Canada)

Roger Fiset : Chers lecteurs, En attendant le retour du Père Melvin (le 26 septembre 2007), voici des extraits du chapitre 3 de « L’art de la prière contemplative », où il explique la manière de parvenir au contact intime que Jésus veut avoir avec chacun de nous.   

On dit [que la prière contemplative] est un art parce qu’il faut apprendre et faire un certain nombre de choses pour bien l’exécuter. Comme pour tous les autres arts, c’est en pratiquant la prière contemplative qu’on parvient à la maîtriser. La maladresse des débuts disparaîtra à la longue. Plus nous pratiquerons régulièrement la prière contemplative, plus vite arrivera l’aisance.

Assis sur une chaise, bien installé dans votre coin tranquille, détendez chaque partie de votre corps. Pensez à ralentir votre respiration et amenez lentement votre esprit à ressentir la paix et la tranquillité.

Présentez à votre imagination une image de Jésus

Une fois cela accompli et après avoir fermé doucement les yeux, présentez à votre imagination une image de Jésus. Prenez quelques minutes pour vous faire une image qui soit vraiment vôtre, en portant attention à ses yeux, ses sourcils, sa bouche et ses mains. Fixez ses yeux qui vous regardent ; voyez ses mains avec les blessures que les clous lui ont faites.

Que cette image de Jésus occupe toute votre conscience et mettez-y toute votre attention pendant quelques minutes, sans dire un mot. Assurez-vous que Jésus est là en face de vous, aussi réel qu’il l’est au ciel. Vous pouvez presque le toucher tellement il est près de vous. Il est le Jésus ressuscité tel qu’il est maintenant dans l’éternité et tel qu’il est présent dans le monde entier.

Son regard d’amour est sur vous. Vous êtes continuellement en sa présence, même si vous n’en avez pas conscience. Chaque battement de son cœur est une palpitation d’amour pour vous. Son amour est comme une pluie de rayons de soleil qui descend sur vous et pénètre votre cœur.

Jésus est rempli de lumière, de la lumière la plus douce qu’on puisse imaginer. Cette lumière éclaire ses traits et montrent un homme robuste et beau, aux longs cheveux cuivré (blond-roux) et aux yeux bleu profond étincelants, très doux et remplis d’amour. Il n’a de souci que pour vous et veut être votre ami.

Nous pouvons nous représenter en esprit une image de Jésus parce qu’il est un être humain comme nous.

[…] Nous pouvons nous représenter en esprit une image de Jésus parce qu’il est un être humain comme nous. Il a un corps que nous pouvons toucher et voir. Nos yeux physiques ne peuvent pas le voir, parce que son corps nous est caché ; les yeux de l’âme, cependant, le voient constamment.

[…] Les yeux fermés, après avoir regardé en pensée Jésus pendant quelques minutes, nous commençons à répéter dans notre cœur le mot « Jésus ». Nous le disons lentement, du fond du cœur. C’est ce que certains auteurs spirituels appellent un « mantra ». Il s’agit d’un instrument qui aide à se concentrer sur le sujet voulu et à chasser toute distraction ou pensée étrangère.

Dès qu’on se rend compte qu’on s’éloigne de Jésus ou qu’on se préoccupe d’autre chose, il suffit de commencer à répéter le nom de Jésus, sans remuer les lèvres, et les pensées ou images importunes s’en iront d’elles-mêmes.

Nous ne devrions pas être inquiets ni frustrés si une image ou une pensée égarée traverse notre esprit : cela est naturel. Nous pouvons toutefois, sans abandonner notre concentration, faire doucement partir cette distraction en répétant le mot « Jésus ». Lorsque nous sentons que notre esprit est paisible, nous pouvons cesser de répéter le nom du Bien-Aimé.

Nous restons en silence, tandis que notre attention, notre esprit et notre cœur sont tout entiers occupés à regarder Jésus. Notre conscient est totalement absorbé en lui.
De temps en temps, simplement prononcer le nom de Jésus une ou deux fois nous permet de rester centrés sur lui.

Pendant que nous regardons Jésus, ressentons l’amour qu’il a pour nous, les grâces, les dons qu’il fait pleuvoir sur nous. Ouvrons notre cœur et soyons prêts à accepter tout ce qu’il veut nous donner.
Fixons notre regard sur le visage de Jésus : il nous regarde droit dans les yeux d’un regard plein d’amour et de tendresse. Il est attentif à notre cœur et à la répétition de son nom. Sa bouche semble vous dire inlassablement : « Je t’aime. »
Nous pouvons rester une éternité à regarder son visage : nous y découvrirons toujours quelque chose de nouveau, quelque chose de spécial. Il est le visage de notre Dieu qui s’est fait homme et qui est allé jusqu’au bout pour nous montrer que chacun de nous est très spécial à ses yeux. (…)

Mon ancien chapitre : La prière d’Adoration