L’instant d’après

Mais si Je vous prends comme un voleur au milieu de vos projets et de vos responsabilités terrestres, …

Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle.
Soeur BegheMardi 15 décembre 2020

(…) Je vous aime, mes très fidèles enfants, et Je vous veux dans Mon Ciel. Si vous y venez après peu d’années sur terre, c’est bien ; si vous y venez après de nombreuses années sur terre, c’est bien. Mais il est nécessaire d’y venir en totale obéissance, en totale acceptation de ma volonté quelles que soient les circonstances de la vie terrestre que vous quittez.

Si vous êtes en âge de partir vers le monde invisible et que Je viens vous chercher, les uns et les autres l’accepteront logiquement ; mais si Je vous prends comme un voleur au milieu de vos projets et de vos responsabilités terrestres, votre obéissance et votre acceptation de ce grand départ sera votre bonheur dans le Ciel.
Il en est tant qui refusent la mort prématurée à cause de ceux qu’ils laissent parfois dans une situation difficile après eux, mais Dieu le permet et Il a Ses raisons pour cela. Ceux qui restent sur terre le comprendront quand leur tour viendra de rejoindre leur destinée éternelle. (…)

Par contre, ce qui change radicalement, c’est la vie de l’âme qui sort des lois de la matière, du temps et de l’espace

Message d’une âme au Ciel à Mgr Ottavio Michelini – 31 aout 1979 – Extrait du livre « Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles, Éditions du Parvis

Écris, frère Don Ottavio, je suis Pie XII.
Cela t’étonne peut-être qu’un Pontife s’adresse à toi. Sur la terre, une grande distance nous séparait; mais pour ceux qui sont sortis de la terre, les distances n’existent plus, au sens strict comme au sens figuré.

Le changement que la mort opère en nous est si grand et si profond qu’il pourrait faire presque penser à une nouvelle création, mais ce n’est pas le cas. L’âme demeure intacte avec sa nature spirituelle qui ne pourra plus changer.

Par contre, ce qui change radicalement, c’est la vie de l’âme qui sort des lois de la matière, du temps et de l’espace, pour être plongée dans cette éternité qu’elle avait peine à imaginer sur la terre.

Avec la mort, au moment où l’âme humaine se détache de cette matière à laquelle elle était unie si intimement qu’elle ne faisait qu’un avec elle, le corps retourne à la terre dont il était originaire. Par contre l’âme. à l’instant même où elle se libère du corps, se trouve devant l’infinie Beauté et Majesté de Dieu.

Le Jugement divin ne peut se décrire en termes humains et il n’y a rien à ajouter à ce que vous savez déjà. Certes, il n’est pas pareil pour tous: l’aspect sous lequel Dieu se manifeste dépend des conditions spirituelles de ceux qui subissent le Jugement. Pour les âmes qui ne sont pas unies à Lui par la grâce, le Jugement est une chose si terrible qu’elles préféreraient être écrasées, anéanties, plutôt que de le subir une seconde fois.

Rien n’intéresse plus de ce qui intéressait pendant la vie. ni les affections les plus chères, ni aucune autre chose: Dieu seul, le Tout; en dehors de Lui, le Rien, bien plus, pire que le Rien, en dehors de Lui, seulement une souffrance éternelle…

#1

de l’eau bénite (…) sur vos photos de famille.

Message de Jésus donné à John Leary (USA) le 1er juin 2014

Jésus : (…) Tout comme vos parents et grands-parents vous ont transmis la vie (…), ainsi ont-ils pu également transmettre les faiblesses de leurs diverses dépendances. Ce sont ces dépendances au péché qu’il faut essayer de rompre avec les prières de délivrance.

En plaçant, après la prière, de l’eau bénite ou du sel béni sur vos photos de famille, vous agissez pour guérir leurs âmes et leurs tendances physiques à certains péchés.
C’est une prière puissante pour vos familles, et vous pourrez d’autant plus aider leurs âmes en priant chaque jour pour elles.

Ne soyez pas surpris que je puisse aider les membres de votre famille de manière inhabituelle. Faites confiance à ces prières de délivrance qui pourraient amener au Ciel toutes les âmes de votre famille et leur éviter l’enfer.

J’y aie été accueilli par mon mari qui m’avait appelé dans un rêve.

Message donné à John Leary (USA) Mercredi 25 mai 2016: (messe des funérailles pour Carole DeRuyscher)

Carole : Je suis heureux d’être avec mon Jésus au Ciel et j’y aie été accueilli par mon mari qui m’avait appelé dans un rêve.

Je vous aime tous, vous qui êtes de ma famille et je prierai pour l’ensemble de vos âmes. Je remercie le Père Pierre de dire à ma famille mon souhait qu’ils viennent tous à la messe le dimanche.

Je peux vous dire que le Ciel est vraiment très beau et je vais attendre afin qu’un jour je puisse vous y retrouver, vous, ma famille et mes amis. (…)

L’âme est accueillie d’abord par ses parents et amis.

Message donné à John Leary (USA) Mercredi 1 juin 2016

Jésus : (…) Une âme qui est placé devant moi lors de son jugement peut devoir aller souffrir un temps de purgatoire pour se purifier.
L’âme est accueillie d’abord par ses parents et amis durant son passage de la vie terrestre à la vie spirituelle.

Quand une âme arrive au Ciel, elle est dirigé au niveau que ses bonnes actions et son amour ont mérité. Il y a sept niveaux au Ciel et c’est à moi de décider le niveau qui est réservé pour chaque âme.Je fais des endroits au Ciel pour chacun de vous qui viendront ici. Restez près de moi dans l’obéissance à mes commandements et vous aurez une place réservée dans les Cieux. (…)

Nous passons par un tunnel et ensuite nous trouvons une grande lumière, des fleurs, des anges qui nous accompagnent. Nous avons la grande joie et le grand bonheur d’être également accueillis par tous les membres de la famille.

Jean Cara est mort prématurément à 43 ans. Du Ciel il témoigne et donne des messages à ses parents. Extrait du livre : Jean, messager de la lumière – Tome 1 – Page 17 : Jean part pour l’Éternité, son arrivée au Ciel.

(Jean, messager du Ciel) : Il faut partir du principe que la mort est le plus beau cadeau de Dieu, car il permet de retrouver la vraie vie.

Quand on quitte la terre, c’est tellement surprenant, que l’on se demande ce qui nous arrive ; aussi, je n’ai pas tout à fait réalisé mon départ de votre monde. Quand l’âme abandonne le corps, on ne s’en rend pas compte et on se retrouve dans l’au-delà.

Après avoir quitté ce monde, à l’instant même de ce départ, le jugement de Dieu est prononcé. On peut dire que l’âme subit ce jugement, car, sur-le-champ, elle va voir défiler toute sa vie terrestre. Ainsi, dans ce film, elle va se voir comme dans une glace, comme elle ne s’est jamais vue : tout ce qu’elle a fait, tant dans le bien que dans le mal, toute la souffrance qu’elle a pu provoquer chez les autres, bien souvent sans s’en rendre compte, parfois par de simples paroles.

Tout cet ensemble de bien et de mal donne toute la mesure de son séjour au purgatoire pour se laver de tout ce qui a été négatif. Pour se présenter devant Dieu, devant le Seigneur Notre Père, il est indispensable que l’âme soit pure !

Je n’étais plus avec vous et pourtant j’ai assisté à mon enterrement. C’est très affligeant d’assister à ses obsèques, de voir toute la famille et de constater que son corps est dans un cercueil. Regarder ses propres funérailles est chagrinant, surtout de voir tout le monde pleurer et particulièrement ma petite maman et mon papa qui étaient tellement malheureux.

Notre Mère du ciel, si douce et si gentille, après notre examen de conscience, nous donne indulgences et peines. Elle m’aime beaucoup, aussi, grâce à votre chapelet journalier, je suis à la porte du ciel. Ce sont les saints qui m’aident dans les prières pour ma purification. Ils m’ont chargé de la mission de guide pour aider les âmes.

Marie n’accueille pas toutes les âmes. Elle voit celles qui ont atteint un degré assez élevé, ce sont également les saints et les anges qui sont là pour s’en occuper.

Après avoir quitté mon corps, mon âme a été attirée par une lumière très forte, j’étais dans une joie profonde, c’est comme un chant d’allégresse. Je ressentais une chaleur d’amour, mille fois plus forte que sur terre. Les mots ne suffisent pas pour expliquer tout cela, c’est si beau !

Nous passons par un tunnel et ensuite nous trouvons une grande lumière, des fleurs, des anges qui nous accompagnent. Nous avons la grande joie et le grand bonheur d’être également accueillis par tous les membres de la famille…
A leurs visages, nous reconnaissons ceux qui nous ont accompagnés sur terre, mais ceux des générations précédentes sont innombrables…

Tous, ils chantent, ils dansent avec les anges, ils nous font la fête comme lors d’un mariage. Ils sont heureux que je puisse les aider à monter vers la grande lumière. Après la fête, ils sont nombreux à rejoindre les petites lumières – situées loin de la porte du ciel -, cela est si triste pour eux…

(Vincent) : Ce détail est intéressant, car cela veut dire que ceux qui nous accueillent (scène que l’on retrouve souvent dans les récits d’Expérience de mort imminente), ne sont pas tous encore au Ciel et qu’il y a au purgatoire des « permissions de sortie ».

Jean, messager de la lumière »

Cet article a été écrit par Vincent