L’Europe

L’Europe a la vocation d’être le phare du monde et les pays du monde entier la reconnaissent comme tel.

Message de Jésus à Sœur Beghe, daté du 20 septembre 1989

J’aime les hommes et J’aime Ma création d’un amour si grand qu’aucun sacrifice ne Me retient ni ne Me retiendra jamais. J’aime Mon Œuvre et Je ne permettrai pas que le démon la détruise. J’aime la France, J’aime la Belgique, J’aime l’Italie et J’aime l’Europe. J’aime l’Europe parce qu’elle est le berceau de Mon Église et le berceau de la chrétienté.

L’Europe a la vocation d’être le phare du monde et les pays du monde entier la reconnaissent comme tel.
L’Europe est le continent qui se relèvera le premier du péché et les pays du monde entier la contempleront et l’imiteront.
L’Europe est le cœur du monde et l’Europe est malade. Le cœur du monde est malade et le monde souffre de la maladie de son cœur. L’Europe guérira et le monde se portera bien lorsque l’Europe ne souffrira plus.

Le monde est très malade et le monde est pourtant ignorant de sa maladie.
Le monde est moribond et il croit encore à la vie.
Le monde est sur le point de s’écrouler et il se croit encore invincible.
Le monde est bien faible et il s’enorgueillit de sa maladie qu’il croit être sa force.
Le monde est dans un état tel que Dieu seul peut le sauver. Le monde est saturé de mal, de crimes et de souffrances, et il est aveugle, sourd et muet.

Le monde est l’antichambre de la vie éternelle et il est l’antichambre de la mort éternelle ; il est l’un et l’autre, et il est le seul responsable de la direction qu’il prend. Il est le seul responsable de ses options, il est le seul à pouvoir décider d’elles. S’il opte pour la vie éternelle, Je le protègerai, le guiderai et le conduirai vers les merveilles de Dieu, tandis que s’il opte pour la mort éternelle, Je le laisserai à sa volonté mais Je ne permettrai pas qu’il entraine à sa suite les âmes de ceux qui voudront la Beauté, la Joie et la Gloire de Dieu.

Je permets que le démon entre dans le cœur du monde et dans le cœur du cœur du monde. Le cœur du cœur du monde est Mon Église, et le cœur de Mon Église est Mon très saint Corps. La sainte Eucharistie est le cœur de Mon Église et elle vit par Elle. Le démon est entré dans la sainte Église et il est en train d’attaquer la sainte Eucharistie de toutes les manières.

Il l’attaque mais Je ne permettrai pas qu’il la vainque. Le démon est en train de prendre du terrain, c’est-à-dire qu’il paraitra avoir obtenu la victoire, mais Dieu le brisera avec éclat et avec une très grande puissance au moment où il croira avoir triomphé.

Je suis le Maître du monde, le monde se relèvera lorsque Je le sauverai et Je prépare déjà Ma victoire.

Un temps viendra où toutes les eaux des mers du Nord tenteront d’aller au Sud en un assaut soudain et furieux.

Message du Ciel à Agnès Marie (France) daté du 22 Juin 2011 – Paru dans le Sourire de Marie n°391 de décembre 2011.

– Fille, maintenant, acceptes-tu une visite ?
– Oui, Mère, puisque Vous la permettez.
– Alors, écoute sans crainte, fille, celui qui vient te parler. Fille, écoute.

Bonsoir, Agnès-Marie, je suis le père Pel (1878-1966) et j’ai intérêt au devenir de la France. Je veux dire, aujourd’hui, que mes prophéties ne sont pas complètes. Tout n’a pas été donné de ce qui m’a été permis de prophétiser.
Ces catastrophes ne sont-elles pas suffisantes, me dira-t-on ? Elles sont proportionnées au délitement moral de la France, donc elles ne peuvent être qu’augmentées par l’aggravation des maux du dernier demi-siècle et donc, attendez-vous au pire. Comment corriger la France de ses errements, autrement ?

Les côtes Nord de l’Europe seront toutes changées,
y compris celles de la France.

Mais l’Europe entière est concernée par les châtiments qui viennent. J’ajoute donc cette prophétie :
un temps viendra et il est proche où toutes les eaux des mers du Nord tenteront d’aller au Sud en un assaut soudain et furieux. Nul refuge pour les pécheurs. Ils seront balayés par les flots agités. Certaines terres seront totalement noyées, d’antres, comme lessivées, seront impropres à la culture à cause du sel, des algues ct des cadavres de poissons et d’animaux marins échoués là en très grand nombre.

Les côtes Nord de l’Europe seront toutes changées, y compris celles de la France. La France verra les châtiments affluer vers elle du Nord et du Sud, de l’Ouest et de l’Est, car elle est la plus fautive dans l’entraînement des autres Nations au péché et à l’iniquité. Mais on ne se moque pas de Dieu sans que le crime ne crie vengeance au Ciel !

– Chère enfant, merci de m’avoir écouté.

– Merci, père, de vos avertissements et de votre visite.

Remerciez le Ciel et Notre Père de la Grâce qu’il permet en publiant encore Ses avertissements à Son peuple à la nuque raide ! Oui, publiez Ses Bienfaits, qui sont le fruit de Sa longanimité. Chère fille, je te dis au revoir. Je m’en vais retourner à mes affaires.