Le Purgatoire

Une âme qui ne connaît pas Dieu ne subit pas les peines du purgatoire

Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle.
Soeur Beghe – Samedi 26 juin 2021. Lire le message en entier

Quand Je suis mort sur la Croix exhalant Mon dernier soupir dans un grand cri, Je rendis Mon âme à Dieu. J’étais déjà auprès de Dieu car, étant Dieu, J’étais toujours auprès de Mon Père, mais Mon âme fut assaillie comme peu d’âmes le furent jamais, par l’enfer tout entier. Elle fut prise d’assaut et quasi submergée par la horde qui se jeta sur elle. Leur haine était affreuse et leurs cris vraiment hurlants et démoniaques.

Je Me défis d’eux comme seul Dieu peut le faire et ils furent abasourdis d’avoir échoué dans leur attaque commune et disproportionnée. Ce ne fut pas en un instant car la pression que Je subis était intense et Je fus agrippé et emporté dans un courant infernal. Je pus Me défaire d’eux par Mon Autorité et par Ma nature divine qui les firent reculer les uns après les autres. Lorsque Je fus libre, Je remontai le courant et Me dirigeai vers les Limbes des Justes.

J’y fus accueilli avec empressement et dignité et les emmenai avec Moi dans les hauteurs vers lesquelles ils étaient destinés. Je fis aussi un tour au purgatoire car, là aussi, il fallait que J’apporte l’espérance, cette vertu propre à ce lieu et sans laquelle les âmes qui y font leur séjour ne survivraient pas. (…)

Au purgatoire, elles subissent et elles expient, elles ne peuvent rien pour elles-mêmes ni entre elles. Elles prient pour les habitants de la terre à charge pour eux de prier pour elles et les aider dans leur long ou moins long séjour au purgatoire. C’est la raison pour laquelle une âme qui ne connaît pas Dieu ne subit pas les peines du purgatoire : elle n’y pourrait rien pour elle-même, ni apprendre, ni prier, ni obtenir  de grâces.  Ne sachant ce qu’est la prière vers Dieu, elle ne serait pas non plus utile aux habitants de la terre qui sont si souvent aidés, encouragés et élevés en grâce par les âmes du purgatoire. Une âme qui ne connaît pas Dieu n’entre pas dans le purgatoire, elle ne le comprendrait pas. Cela est encore un mystère de Dieu. (…)

Le chemin des âmes qui ne connaissent pas Dieu mais qui sont de bonne volonté, sont conduites vers la connaissance. Il y a tout un chemin pour elles de même qu’il y a tout un chemin pour les enfants avant qu’ils ne deviennent adultes. L’école et l’apprentissage sont nécessaires aux enfants pour qu’ils deviennent des adultes compétents et responsables et puissent à leur tour passer le flambeau aux générations suivantes.

Ainsi en est-il des âmes. Leur finalité est de connaître Dieu et de devenir saintes pour jouir avec Lui de la béatitude éternelle. Telle est la finalité de tout être humain et celui qui s’y refuse, sciemment, est réprouvé, happé par le terrible lieu éternel qu’est l’enfer. (…)

La suite du message a été mis dans le chapitre : Évangélisation.

Visite dans un purgatoire proche de l’enfer

Message reçu par Fille du Soleil – le 16 avril 2007

Jésus me demande de lui donner la main pour m’emmener vers un purgatoire proche de l’enfer :

Tout est grisaille lugubre, il y règne une ambiance malsaine à en attraper des nausées… Je vois des âmes errantes qui font pitié à voir, elles trainent leurs pieds comme si elles avaient un boulet accroché… Elles savent que nous sommes là, je crois qu’elles nous sentent mais elles ne nous voient pas…

Je les entends gémir, leurs lèvres sont desséchées comme si elles supportaient une chaleur intense, pourtant je ne voyais pas de feu…
J’entends leurs voix, elles étendent leurs bras vers notre direction comme si elles voulaient s’accrocher à nous.

« Priez pour nous… nous souffrons énormément… Aidez-nous à nous sortir de là. » … « aidez-moi… »

Je suis incapable de réagir, je suis prise de compassion, elles sont si nombreuses et pourtant j’ai l’impression qu’elles se sentent seules…
J’entends des prénoms… elles sont désespérées, je voudrais tellement les aider.

« Nous regrettons amèrement… faites quelque chose pour nous… »

Seigneur, aide-les, ne les laisse pas comme çà.

Jésus : Ces âmes de leur vivant n’ont jamais cherché à me glorifier et se vautraient dans le péché… elles ont regretté leur conduite, J’ai eu pitié d’elles, maintenant elles sont malades d’amour pour leur Sauveur et assoiffées de liberté… il me tarde de les avoir auprès de moi, cependant, elles doivent honorer leur justice.

Seigneur, couvre-les de ton Précieux Sang…

Jésus : Mon Sang est un rafraichissement pour elles tout comme vos offrandes de messe, vos sacrifices et prières…

Je les aime autant que Je vous aime, elles ont compris, mais trop tard, que sur terre, elles pouvaient tout mettre en œuvre pour éviter cet état où elles sont présentement…
Après avoir quitté son enveloppe de chair, l’âme ne peut plus rien faire d’elle-même pour être sanctifiée, ma justice est à l’œuvre, le processus de purification se poursuit graduellement, cependant tout peut être accéléré par l’entremise de votre bonté, ceci est une réalité.

Oh, qu’elles sont reconnaissantes, ces Pauvres Âmes donnent beaucoup en échange ! Elles prient également le Ciel, même tous les jours, pour vous.!

Message de Jésus donnés à Justine Klotz (Allemagne, 1889- 1984)

Jésus : Il n’y a pas une seule âme qui n’ait pas besoin de ce soutien ! Ce n’est que par la prière qu’elles trouvent une issue de cette affreuse profondeur. Ma présence les tuerait. Dans cet état on ne résiste pas devant Dieu. Ma Lumière est trop intense.

Aidez-les alors! – Le soutien a tant de force ! C’est par votre soutien que leur arrive Mon soutien. – Vous vous aidez réciproquement. – Ne laissez pas passer un seul jour sans cet acte d’amour envers les Pauvres Âmes !

Oh, qu’elles sont reconnaissantes, ces Pauvres Âmes donnent beaucoup en échange ! Elles prient également le Ciel, même tous les jours, pour vous. Elles n’oublient plus aucun soutien, car elles sont si heureuses ! Elles voient les choses d’une façon complètement différente.

Il y en a certaines qui peuvent se montrer aux hommes et les prier de leur donner du soutien. C’est-là une exception parce que ces hommes, lorsqu’ils étaient en vie, n’avaient pas oublié les Pauvres Âmes dans le besoin. (…)

Pensez alors à ces Pauvres Âmes ! Elles savent ce qu’elles firent à Dieu. Ce sont les âmes sans espoir. Elles ne se sentent dignes d’aucune Miséricorde. – C’est ainsi que leur méchanceté diminue. Dieu vous a donné de l’Amour, par la prière. – Personne n’est aussi reconnaissant que les Pauvres Âmes ! (…)

Un passé plus ou moins tumultueux, accompagné de nombreuses fautes, n’est pas forcément un obstacle à l’entrée immédiate dans le bonheur céleste.

Message du Ciel – Jean messager de la lumière – Livre tome 4 : Le temps presse, rallumez vos lampes – Page 73 : Aider les âmes du purgatoire – Message du 27.09.2004.

Par votre prière, vous avez le pouvoir d’aider ceux qui, sur votre terre, ont un intense désir d’entrer pleinement dans l’intimité divine et qui éprouvent des difficultés et de la peine à sortir de leur doute. Vous ne pouvez également oublier tous ceux qui désespèrent en raison de leur situation familiale, de santé ou de dépendance.

Par la Communion des Saints vous avez cette merveilleuse possibilité, par votre amour manifesté dans la prière, de faire profiter chaque personne de la sainteté de tous ses frères. C’est par cette potentialité que vous contribuerez à rendre les autres meilleurs, en développant tout votre amour fraternel, et cela par vos efforts de progrès moral et spirituel.

N’oubliez pas que la « communion » de sainteté s’étend dans l’au-delà, car la solidarité vous unit aux défunts qui vous aident et vous aiment et franchit ainsi la séparation de la mort. (…)

En réalité, le purgatoire, orienté vers l’amour, est tellement dissemblable ; c’est encore plus fort que la pensée et que les sentiments, c’est un état de purification que votre imagination ne peut se représenter.

Il est évident que l’entrée dans le bonheur céleste demande des conditions de pureté. Pour être sauvés, ces conditions doivent être remplies par le pardon des fautes, donc par un comportement de saint.

Au moment de la mort, l’homme est naturellement orienté vers Dieu, dans l’ouverture à sa grâce et dans l’accueil de son pardon. Mais généralement, il ne se trouve pas dans des dispositions personnelles qui conviennent à la contemplation bienheureuse. Dans ce cas, une période de purification, même légère, est imposée.

Un passé plus ou moins tumultueux, accompagné de nombreuses fautes, n’est pas forcément un obstacle à l’entrée immédiate dans le bonheur céleste, car le Seigneur a bien dit au malfaiteur sur la Croix : « En vérité, Je te le dis, dès aujourd’hui tu seras avec Moi dans le paradis. »

Ces paroles vous sont aussi personnellement adressées, cela d’autant plus si, pour un homme qui a vécu dans le mal et qui se reconnaissait justement condamné à mort pour tout ce qu’il avait commis, elles lui ont valu, par sa conversion profonde et sincère, le paradis sans délai. Avant de franchir la porte de la mort, ce type de conversion pourra adoucir votre purgatoire et, dans certains cas, comme le malfaiteur, vous faire entrer en paradis directement.

En un mot, sachez que seul le Seigneur voit le fond de vos consciences, de ce que vous êtes vraiment pour décider dans chaque cas si votre âme est suffisamment pure et bien disposée pour recevoir le bonheur du paradis.

A part quelques âmes élues fort rares, choisies par le Ciel, telles que Maria Simma et d’autres que vous connaissez, mais qui, dans leur humilité, demandent à rester dans l’anonymat, rien n’est révélé sur ce qui vous attend à la mort. A de rares exceptions près, vous ne pourrez savoir si un défunt est directement admis au Ciel ou s’il doit passer par un temps de purification…

Partez du principe qu’un passage en purgatoire est généralement nécessaire.

C’est cette ignorance qui vous impose l’impérieux devoir de prier pour tous ceux qui sont passés de l’autre côté de la rive, même si vous pensez que sur terre ils ont vécu en sainteté, et de demander pour eux l’accès au bonheur définitif.

Au cours de la messe, dans la prière eucharistique, l’Eglise fait état de vos fidèles défunts.

Elle a pour devoir de toujours encourager cette prière et de la favoriser. L’attitude de l’Eglise est un signe de l’existence même du purgatoire.

La prière pour les défunts est un témoignage de l’affection qu’il vous appartient de leur porter.

Il existe d’autres signes d’affection, ce sont les fleurs qui, dans les cimetières, manifestent votre attachement et pour lequel nous sommes très sensibles, car la pensée accompagnée du geste a une grande importance. Mais incontestablement, l’amour le plus lucide et le plus efficace se traduit par la prière à l’intention de ceux qui souffrent, et encore mieux, par l’offrande de messes.

Pour que la prière soit vraiment efficace, il s’agit de croire à son effet, il suffit que vous réfléchissiez quelque peu pour vous rendre compte que les défunts désirent par-dessus tout recevoir une aide effective et affective, qui leur permettra d’entrer le plus tôt possible dans la communauté heureuse des élus.

Cette aide, vous ne pouvez ni ne devez la refuser, mais la fournir par votre prière et par l’offrande de tout ce qui, dans votre vie, plaît au Seigneur.

Plus particulièrement à ceux que vous avez aimés sur terre, vous pouvez faire parvenir l’hommage d’un amour qui demeure et rendre le service qu’ils attendent de vous en menant une vie saine et exemplaire. Prier pour les âmes du purgatoire et faire partie de communautés et de groupes de prières, en offrant des messes et en communiant à leur intention, sera le meilleur service que vous pouvez leur rendre et qui vous sera largement compté.

Jean, messager d’Espérance

Il existe différents niveaux de purgatoire, le niveau le plus élevé étant proche du ciel.

Message donné à John Leary (USA) Dimanche 1er septembre 2019

Jésus : Mon peuple, quand vous voyez cette falaise dans la vision, vous voyez à quel point vous êtes proche du monde du purgatoire, où les pauvres âmes souffrent de leur purification. Les âmes du purgatoire ont toutes la promesse qu’un jour elles seront autorisées à aller au ciel.

Il existe différents niveaux de purgatoire, le niveau le plus élevé étant proche du ciel. Dans les niveaux inférieurs, les âmes sont purifiées avec des flammes comme celles de l’enfer. Ces âmes en enfer ne Me verront jamais, et elles sont condamnées à jamais aux flammes et à la torture des démons.

Les âmes du purgatoire ont besoin de l’aide des vivants pour les messes et les prières. N’oubliez pas d’inclure les âmes du purgatoire dans vos prières quotidiennes. Les fidèles qui vivent la tribulation subiront leur purgatoire sur la Terre, ce qui est bien meilleur que dans un purgatoire réel. C’est ma justice que les âmes doivent être purifiées pour être dignes d’être en ma présence au ciel.

Rappelez-vous l’enseignement de l’Évangile d’aujourd’hui, à savoir que ceux qui s’élèveront seront abaissés, et ceux qui s’abaisseront seront exaltés.

Nous ne changerions pas le Purgatoire pour rien de ce qu’il y a sur la terre. Car nous avons vu Dieu de loin, il nous a fait entrevoir un rayon du Ciel

Messages du Ciel donnés à Luz Amparo. Apparitions de l’Escorial (Espagne 2002)

Une âme du Purgatoire : Je suis ici au Purgatoire. Je suis une âme qui me suis consacrée à Dieu mais je n’ai pas été fidèle à ma vocation et je devais aller à un autre lieu, un lieu ténébreux, un lieu où la paix n’existait pas, où l’amour n’existe pas ; mais grâce à la miséricorde de Dieu, je suis ici. Grâce à vos prières, j’espère quitter ce lieu d’un moment à l’autre.

Bien que c’est un lieu de purification, nous sommes si heureux de réparer nos dettes ! Nous ne changerions pas le Purgatoire pour rien de ce qu’il y a sur la terre. Car nous avons vu Dieu de loin, il nous a fait entrevoir un rayon du Ciel et nous l’avons vu et sa Mère très sainte nous console.

Nous ne voulons rien et nous n’aspirons à rien qui ne soit Dieu, l’Éternité : être avec la Divine Majesté de Dieu

Nous ne changerions rien, malgré les souffrances que nous endurons pour purifier nos fautes. Je suis ici depuis longtemps, et mon temps n’est pas le vôtre ! Mais le temps n’a pas d’importance, c’est le lieu où je vais aller qui importe ! Et beaucoup d’autres (âmes) sont en train de se purifier ; s’il (le Purgatoire) est un lieu de souffrance, il est aussi un lieu de joie…

Peut-on éviter d’aller au purgatoire ?

La doctrine de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus sur le purgatoire » par le R.P Philippe de la Trinité O.C.D. Sainte Thérèse dit à une sœur qui croit qu’il est obligatoire de passer par le purgatoire :

Vous n’êtes pas assez confiante, vous avez trop peur du Bon Dieu. Je vous assure qu’Il en est affligé.

Ne craignez pas le purgatoire à cause de la peine qu’on y souffre, mais désirez ne pas y aller pour faire plaisir au Bon Dieu qui impose avec tant de regret cette expiation.

Dès lors que vous cherchez à Lui plaire en tout, si vous avez la confiance inébranlable qu’Il vous purifie à chaque instant dans son Amour et qu’Il ne laisse en vous aucune trace de péché, soyez bien sûre que vous n’irez pas en purgatoire.

Très peu d’âmes, qui ne vont pas en enfer, s’en vont directement au ciel.

Message du Seigneur à John Leary (USA) – Samedi le 10 novembre 2007.

Jésus : Mes amis, à plusieurs de vos funérailles, il y a un souvenir momentané des défunts, mais beaucoup présument qu’ils sont allés au ciel ou bien ils oublient de prier pour ces âmes.

Très peu d’âmes, qui ne vont pas en enfer, s’en vont directement au ciel.  La majorité des âmes qui sont sauvées, nécessitent de la purification au purgatoire, et elles ne peuvent désormais plus prier pour elles-mêmes.

C’est pourquoi c’est important de ne pas oublier les pauvres âmes du purgatoire, particulièrement celles de votre propre famille.  Continuez de prier pour vos défunts au cas où ils seraient encore au purgatoire.  Souvenez-vous de faire dire des messes pour vos membres décédés, parce que la messe est très puissante pour délivrer les âmes du purgatoire.

Mettez-vous à leur place et réalisez que vous pourriez être là un jour.  Vous voudriez que les gens prient pour vous, alors vous devriez priez pour elles afin de raccourcir leur temps au purgatoire.

Ces âmes n’oublieront jamais de prier pour vous une fois qu’elles auront été libérées pour entrer au ciel.  Priez également pour les pauvres pécheurs avant qu’ils ne meurent, pour qu’ils soient épargnés d’aller en enfer.

Vous avez beaucoup de responsabilités dans votre vie spirituelle et les plus importantes sont de prier pour les âmes du purgatoire et pour la conversion des pécheurs.  Tout ce que vous pouvez faire pour sauver des âmes par votre exemple, peut aussi aider les âmes sur leur sentier vers le ciel.