L’auteur du site

– Original Message – Sent: Thursday, October 20, 2005
> Bonjour ! (…) J’ai aussi une autre petite question. J’ai lu les rubriques info site web et courriers des lecteurs pour mieux vous connaître mais je n’ai pas trouvé d’information précise à part peut être votre prénom (Vincent) . Pourriez-vous me dire si vous faites partie d’une association ou d’un groupe quelconque ? Merci par avance, Jacques.

Je m’appelle Vincent de Tarlé (1966) et j’habite en Région parisienne. Je ne fais parti d’aucun groupe particulier, (si ce n’est ma communauté paroissiale), je suis un laïc, catholique pratiquant, et j’ai une profession bien adaptée au travail d’évangélisation / web, car je suis infographiste dans l’édition publicitaire.

Messages donnés à JNSR (Je ne suis rien) 16 Juillet 2006 – Notre-Dame du Mont-Carmel

(…) A présent, les Messagers de la Grâce Divine, inspirés ou guidés, viennent à vous pour vous redire qu’il se fait tard et qu’il faut changer de vie et suivre Dieu. On vous dit ce qu’il reste encore à traverser et on vous donne presque l’heure du Grand Bouleversement général et vous n’en tenez pas compte ! (…)

(Vincent) Petit clin d’œil du Seigneur vis à vis de mon site web, car je suis né un 16 juillet !!

Vous trouverez ici ma biographie
Je suis entrain de la réécrire intégralement en format livre.
Pour connaitre l’historique du site

(…) Après une petite période d’évangélisation à domicile de deux ans, nous étions en 1998, je décidais de continuer mon évangélisation par internet. Par ma mère, je connaissais un peu l’univers des messages célestes que recevaient certaines personnes, souvent des religieux, mais de plus en plus des particuliers allaient être gratifiés de ce genre de messages.

Je m’étais fait la main sur internet en créant un site généalogique sur ma famille. J’y avais fait un classement par métier, ce qui m’avait permis de repérer un de mes cousins, Axel de Tarlé, qui commençait sa carrière de journaliste. Ma petite sœur Sophie, qui était également journaliste débutante, put ainsi entrer en contact avec lui.

Le pape Jean-Paul II avait invité les catholiques à prendre possession d’Internet, à y marquer une présence chrétienne. Je répondis à son appel par un premier site sans grand intérêt, je me fis même incendier par un protestant pour des propos indélicats que j’avais tenus à l’égard de cette religion.
J’avais remarqué que le Vatican était une des premières institutions à posséder un site web complet avec, chose rarissime pour l’époque, de petites vidéos au format minuscule et en noir et blanc. Cela me donna l’idée de faire sûrement la première chaîne TV du web avec des petites émissions de 10 minutes. Nous étions en 2002, avant la création de YouTube qui date de 2005. Mais finalement, ces vidéos me demandaient trop de temps. Je me limitais donc à l’écrit.

Mon travail consistait à mettre en ligne des messages donnés par Dieu. Soit des messages prophétiques récents ou anciens, soit des messages pour grandir en sainteté. Tous ces messages avaient pour but de préparer la venue du règne de Dieu sur terre qui semblait très proche. (…)