L’homme providentiel

Il sera le vrai défenseur de Mon petit reste

Message de Jésus-Christ à Agnès-Marie (France), reçu le 15 juin 2011, à 23 h 15 – Je prépare les chemins de Mon roi. Message extrait de Joie de Dieu – Jésus avertit Son peuple, publiez Ses Bienfaits, 2009-2011, p.123, publié aux éditions Résiac, mars 2012.

– Seigneur, merci d’avoir envoyé Martine (*) préparer les chemins du roi, merci pour ces messages.

– Oui, toi seule peut vraiment les comprendre. Tout est dans Mon Temps, fille, J’aime Mon roi. Encore un peu et il sera fin prêt pour la Bataille de France, lui qui n’attend que cette heure, lui qui est fait pour cette heure.

Tu sais que derrière les Lys il y a des épines et ce sont celles de Ma Couronne. Ses conquêtes, il ne les veut que pour Moi, pour Mon Droit. Et, en effet, il ne vous apportera pas la paix mais l’Epée de Justice que Je suis en Vérité Moi le Seigneur des Armées. Dans les dangers, il sera un danger plus grand encore pour Mes ennemis car il les poursuivra sans pitié ni relâche pour Ma Gloire et le salut de ses frères les hommes.

Il sera le vrai défenseur de Mon petit reste que Je veux rassembler dans l`Armée des Cœurs Croisés en France, œuvre complémentaire et nécessaire a Ma Chevalerie Nouvelle, œuvre de France, en France, œuvre de martyrs et de saints. « Servir ou périr », périr en Servants. Mes enfants de France, relevez le défi que Je vous lance par Martine. Rassemblez-vous sous Ma Bannière de Roi de France par Ma Croix. Ployez le genou, déployez vos oriflammes. Dieu donne la Victoire, réjouissez-vous. Oui, entrez dans la Joie derrière Mon roi.

Enfants de France, soyez-Moi de nouveau un peuple Franc. Le Dragon rouge doit périr de vos mains. Libérez Ma France captive, libérez Mes autels et relevez Mes sanctuaires, chassez l’infâme qui a trouvé depuis trop longtemps une demeure chez vous. Je veux faire de la France Ma Demeure. Je veux régner sur la France, en France. Je suis Vrai Roi de France, Prince de la Paix et Maître des Nations, Souverain des âmes et Fils du Père pour qui toute fin est ordonnée.

J’aurai Mon Trône en France et Je régnerai sur toute Nation.

O Mes enfants de France, dignes successeurs des Francs, Je soupire d’Amour pour votre réponse et Me tiens prêt au Combat auquel Je vous appelle. Ma nature de Dieu-Homme me donne plusieurs visages mais Je suis le Dieu UN et Trine et, que Je soupire après votre amour, ou que Je Me tienne prêt au Combat, Je suis le même Christ Seigneur, ne vous y trompez pas et suivez Ma Bannière qui se lève sur votre sol.

Fille de Mon Cœur, tu dois maintenant prendre ton repos de la nuit, Je t’aime. Je demeure avec toi, fille. Fille, à bientôt.

Jésus

Notes : (*) Martine, SEUL L’AMOUR sauvera le 3e Millénaire, Ed. Résiac, Tome 1 (2011) et Tome 2 (2012).

Moi votre Roi et devant Mon roi qui est un autre Moi

Message de Jésus-Christ à Agnès-Marie, reçu le 14 juin 2011, à 21 h 30 – Je prépare les chemins de Mon roi. Message extrait de Joie de Dieu – Jésus avertit Son peuple, publiez Ses Bienfaits, 2009-2011, p.123, publié aux éditions Résiac, mars 2012.

(…) Fille, Je prépare les chemins de Mon roi comme tu l’as vu à travers les messages que Je donne à Martine (*). Oui, Je prépare les chemins de Mon roi (**), le chemin des cœurs, le chemin des Nations et le chemin du Ciel ainsi que ses chemins de pérégrination lorsqu’il viendra à travers la France pour Me la conquérir. Fille, c’est l’Heure, tu le sais. L’Heure du Roi qui sonne l’heure du roi.

Les Anges purificateurs ont embouché la trompette et c’est le fracas des flots qui vous réveillera, et c’est la chaleur du feu qui vous chassera, et c’est l’ardeur du vent qui vous poussera, et c’est la force des volcans plus que les murmures de Mon Cœur suppliant qui vous mettra tous à genoux devant Moi votre Roi et devant Mon roi qui est un autre Moi. (…)

A leur chef, je donnerai mon épée car telle est ma dernière mission pour la France et pour le roi de France.

Le message, donnée à Agnès-Marie, a été publié dans la revue « Le sourire de Marie » à l’été 2007:

Jésus : Chère fille,

Merci de venir à Mon écoute, cet après-midi. Ma belle et douce Jeanne de France veut te parler. Ecoute attentivement sa voix et écris pour mon Peuple:

Sois sans crainte, je suis comme toi, tu sais: une servante du Seigneur, je n’ai pas de piédestal qui justifierait une crainte trop respectueuse, accueille mes paroles comme celles d’une amie en Christ que je suis. Ecoute, sois attentive. Voici :

Les jours les plus sombres sont devant vous, ceux que j’ai connu ne sont rien en comparaison. Le souffle de haine de Satan attise les noirceurs d’âmes les plus cruelles au cœur des hommes qui refusent d’être enfants de Dieu. Il faut un catalyseur à la résistance. Un chef qui mène les troupes qui, pour l’instant, sont toutes dispersées.

Toutes les bonnes volontés de France doivent se rassembler derrière celui qui prendra la tête de la bataille pour sauver ce qui reste de la France. Comprends-tu ?

Il faut un général. Aujourd’hui, tout ceci s’entend spirituellement, bien sûr, mais le rôle et la fonction sont les mêmes : résister aux assauts furieux ennemis et mener à la victoire le parti des enfants de Dieu. Les seules forces humaines n’y parviendront pas, il y faut la grâce de Dieu, la force du destin, la volonté de la vocation endossée avec sérénité et confiance.

Je suis Jeanne de France et je suis celle qui annonce que doit se lever maintenant le germe de la résistance à l’envahisseur. Ces paroles ne seront pas stériles. La faiblesse des gouvernants excite encore plus ces cœurs enfiévrés et les pousses à toujours plus d’arrogance.

A force de doute sur sa légitimité, Charles VII est apparu comme veule et sans caractère. Et Dieu m’a envoyé rallumer la flamme de la vocation. C’est encore ce que je viens faire rallumer la flamme de la vocation de celui que Dieu a choisi depuis toujours pour conduire son troupeau à travers les temps de confusion extrême.

Définition : veule = Qui manque de force, d’énergie (physique ou morale); qui n’a aucune volonté.

Moi, Jeanne, je dis : « Lève-toi et accomplis ta mission au service de Dieu ! Il faut lever des armées sur tout le territoire, leur donner le bagage doctrinal nécessaire et les envoyer en mission dans toutes les instances décisionnelles. D’autres que toi comprendront ce que je veux.

A leur chef, je donnerai mon épée car telle est ma dernière mission pour la France et pour le roi de France.

Pour en savoir plus : L’épée de sainte Jeanne d’Arc

Vous suivrez le Roi de mon cœur

Message reçu par Agnès Marie

Vous serez le petit reste d’Israël, vous suivrez le Roi de mon Coeur que Je vous aurai donné durant les jours les plus sombres de la période précédente.

Il vous mènera à la terre promise qui est Mon Règne visible sur votre terre.

Je viens purifier les corps, les âmes et la terre pour Me recevoir dans toute Ma Gloire. La nouvelle Pentecôte approche, appelez de toute votre âme, de tout votre coeur l’Esprit Saint, appelez Ma Sagesse qui vient préparer Ma Venue, faites descendre par vos supplications la Jérusalem Céleste. Je vous ai tout dit, Ma Parole est complète, Je vous ai prévenus, avertis, guidés pour la tribulation.

Vous connaissez tous les événements à venir et pourtant vous ne pouvez ni ordonner ceux-ci clairement, ni concevoir l’avènement ! La Vérité restera voilée jusqu’à ce que Je vienne.

Je donnerai à mes prophètes et à votre Roi les grâces nécessaires chaque jour pour vous conduire et vous éclairer sur les événements au fur et à mesure qu’ils se produiront, ceci afin que vous sachiez où Dieu veut vous conduire.

J’ai donné à vos pères, Moïse et Aaron pour les faire sortir d’Egypte et les conduire à la terre promise. Je fais de même avec vous qui êtes Mon peuple. Mon roi, pour vous guider comme l’a fait Moïse, est aussi prophète: Dieu parle par sa bouche, par Mon Esprit. Le Pape des Temps Nouveaux, nouvel Aaron, transmettra Ma Parole d’Eglise. Aaron était prêtre, ne l’oubliez pas, Je parlais aussi par sa bouche. (…)

La France appellera, dans peu de temps maintenant, ce Roi qui la reconduira à sa vraie place dans le coeur de Dieu afin qu’elle accomplisse sa mission divine de Me donner au monde. De graves événements se préparent qui abaisseront son orgueil, lui montreront sa faute et la feront crier vers Moi comme versson seul Sauveur. Alors j’enverrai celui que J’ai réservé pour cette heure

Message de Jésus-Christ à Agnès Marie, 5 dec.1999

Neuvaine pour le roi de France

Prière donné par Jésus, le 11 avril 2000. Source : Agnès de Dieu, Joie de Dieu (éd. Résiac)

Dieu de Tendresse et de Miséricorde
Nous T’offrons nos coeurs et nos vies
Nous T’offrons l’âme de notre pays,
Sanctifie-nous.
Purifie-nous. Edifie Ton Règne parmi nous.
Règne de Justice, de Paix et d’Amour,
Règne de la Volonté divine.
Que triomphe le Coeur immaculé de Marie
Uni à Ton Sacré-Coeur douloureux.

Par Tes saintes Plaies,
Par Ton Précieux Sang,
O Coeur de Jésus,
Nous T’en supplions,
Donne-nous ce roi selon Ton Coeur
Que nous Te demandons à genoux
Par l’intercession de Ta très sainte Mère

Que Ton règne arrive.
Que Ta volonté soit faite.
Viens Seigneur Jésus.
Amen.

Cette neuvaine est pour tous les pays car l’établissement de Mon Règne se fera par la France, fille aînée de l’Eglise. Ce roi selon Mon Coeur sera roi de France de par Ma Royauté divine, il est le Lieutenant du Christ et le premier serviteur de Marie.

Neuvaine à prier comme suit : A genoux, réciter un Pater, un Ave et un Gloria suivis d’un chant à l’Esprit Saint. Cette neuvaine doit commencer le plus rapidement possible elle peut être renouvelée autant de fois que l’on veut avec une grâce particulière attachée aux neufs jours précédant Ma Fête du Christ-Roi.

Mes enfants, merci de me répondre de tout votre coeur à Mon appel à la prière. C’est la prière qui vous établit enfants de Dieu, c’est la prière qui fera monter sur le trône de France Mon roi selon Mon Coeur.

Jésus Christ.

Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée

Message reçu par Agnès Marie le mercredi 10 mars 2004

Seigneur, le signe promis à Garabandal, le verrais-je ? Oui, petite fille, cela aussi tu le sais mais tu ne sais ni quand ni où. (…) L’adversaire joue sa dernière carte, il brûle ses dernières singeries, jette tous ses feux dans la bataille, ne soyez pas aveugles. N’acceptez plus les promesses non tenues, la Vérité doit triompher.

Il n’est plus le temps des atermoiements et des compromissions. Voici le temps de faire triompher la Vérité. L’archange de la grande bataille de ce temps est déjà à genoux aux Pieds de son Seigneur attendant son Ordre : Fiat ! Toutes ses légions prêtent sermens d’un seul cœur à la Vérité. Le Ciel s’entrouve pour les laisser passer, ces fiers cavaliers.

La France a un sursaut lorsqu’ils s’abattent sur son sol telle une nuée. Le martèlement de leurs chevaux fait frémir et jaillir l’air. Enfants de France, suivez-les ! Obéissez au cri de celui qui sortira de la nuée, un homme celui-là, que le Nom de Dieu aura saisi au point qu’on le croirait appartenir à l’armée céleste !

Fiat
Maranhata, viens Seigneur Jésus.

L’homme de la paix

Message donné par Saint Jeanne d’Arc à Débora (Manduria) le 30 mai 2000. Il concerne la France et en voici un extrait

(…) Sainte Jeanne d’Arc : Tu dois beaucoup prier pour la France, pour que la purification qu’elle est en train de traverser soit bien accueillie. La Saint Vierge désire être honorée du titre de « Vierge de l’Eucharistie » surtout par le peuple de France.

L’Eternel te confie la mission de prier pour « l’homme de la paix » qui est sur le point de régner sur le sol de France et deviendra le bras sûr du Pape contraint à s’éloigner (…)

Débora : Ma chère Jeanne, qui est cet homme ?

Sainte Jeanne d’Arc : C’est un descendant des… (omis). Il sera appelé « l’honneur de sa ligné » parce qu’il sera l’envoyer de la T.S. Vierge et travaillera pour que l’Eglise de Jésus triomphe sur le monde (…) le message qui t’as été confier ne sera pas compris. (…)

(Vincent) Je m’identifie facilement avec cet « homme de la paix » de ce message donné à Débora car au moment ou je l’ai lu, je disais souvent à ma femme (je ne sais plus pour quelle raison) que j’étais un descendant des Vikings (étant originaire de Normandie) et lorsque j’ai lu ce texte « C’est un descendant des… (omis) ». tout de suite j’ai complété la phrase par « des Vikings ».
J’ai eu l’occasion de voir Débora lors qu’une conférence à Paris et toute l’assemblée fut marquée par une croix sur le front avec l’huile miraculeuse de Manduria. Ce marquage individuel m’avait fait une forte impression émotionnelle.

Jamais vous ne régnerez, ni aucun de vos descendants

Prophétie de Symphorose Chopin (France – 1924-1983)

(…) La réputation de Symphorose Chopin devait pourtant se répandre dans certains cercles conservateurs. Henri d’Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France, entendit parler d’elle. Il souhaita la questionner au sujet de son avenir politique. Avait-elle un don de prédiction ? Toujours est-il qu’elle lui fit cette réponse républicaine :

« Jamais vous ne régnerez, ni aucun de vos descendants. Dieu a sur la France d’autres desseins, car s’il n’oublie pas le passé, il ne veut pas que nous en soyons esclaves pour construire l’avenir ».

De Saint Michel archange, Symphorose aura reçu durant cinquante ans des lumières sur une mission au service de l’Eglise et de la France, dans une perspective prophétique dont les plus belles pages sont encore à écrire et que les notes de cette pauvresse de Dieu laissent entrevoir comme le triomphe de la Miséricorde divine, avec ses dimensions œcuménique et eschatologique dépassant de loin les limites de l’institution ecclésiale (…)