Dieu parle des chrétiens orthodoxes

Quelle différence y a-t-il entre la foi catholique et celle, bien respectable, de la foi orthodoxe ?

Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle.
Pour lire le texte du message en entier : Soeur Beghe – Dimanche 2 mai 2021

(Le début du message a pour thème l’Esprit Saint)

(…) Dieu est UN, Dieu est Trois Personnes égales en dignité, en Majesté et en Gloire. Et pour mieux comprendre cela, il faut en revenir au Symbole de Saint Athanase. Dans son Credo, il dit aussi « quiconque veut être sauvé doit, avant tout, tenir la foi catholique ».

Quelle différence y a-t-il entre la foi catholique et celle, bien respectable, de la foi orthodoxe ? Il y en a quelques unes, la principale étant l’union de ses membres au trône de Pierre. Il y eut une querelle de personnes, de compréhension entre l’Orient et l’Occident, et comme dans tout schisme, la querelle, au lieu de se solder par une réconciliation, se solda par la séparation. Le problème fut l’incompréhension entre deux cultures.

La religion catholique prit sa source en Jésus-Christ, en Orient. Son éloignement vers l’Occident, à cause de Pierre qui s’y établit et y fut martyrisé, fut une cause de scission, d’ambition et d’incompréhension.

Je remettrai de l’ordre dans cette scission qui n’aurait pas dû naître et Je ramènerai l’unité au sein de Mon Église, cette unité si nécessaire et si désirée par tant de Mes disciples. Une congrégation, une petite communauté de religieux, hommes et femmes, prient particulièrement pour l’unité de l’Église, pour l’unité de toutes les Églises car si elles Me sont fidèles, il n’y a pas de raison pour elles d’être séparées.

Mes enfants, priez vous aussi pour l’Union de la sainte Église catholique et romaine qui, elle aussi, est morcelée ; elle est divisée en modernes et traditionnels, et aussi en vieux catholiques qui ne sont pas en accord avec le Saint Siège.

La sainte religion de Jésus-Christ ne peut être qu’une sous son Chef qui est Dieu, Jésus-Christ, le Sauveur, le Rédempteur et Fils de Dieu, Seconde Personne de la Très Sainte Trinité. C’est Lui le vrai Chef, le seul Seigneur et, lorsqu’Il établit Pierre, dit Simon, comme chef des apôtres (Mt 16, 13-20), Il le répéta une seconde fois (Jn 21, 15-20) afin qu’il n’y ait aux yeux des apôtres aucune ambiguïté.

« Il devait s’établir quelque part
et c’est à Rome que la divine Providence l’établit »

Que le successeur de Pierre s’installe ici ou là est une nécessité temporelle et il choisit de s’installer à Rome, par la grâce de Dieu. Si Dieu l’avait conduit aux Amériques ou en Asie de l’Est ou en Australie, c’eût été pareil.  Il devait s’établir quelque part et c’est à Rome que la divine Providence l’établit. Ses successeurs furent en général des Romains, puis des Italiens ou des Européens, mais si Dieu avait désiré faire élire d’autres nationalités, rien ne l’en aurait empêché. Aujourd’hui, le pape élu est originaire d’Amérique du Sud mais la religion catholique est-elle en expansion ou en régression ?

Mes enfants, votre religion catholique est actuellement en grand danger de se perdre dans les hérésies et le mélange des erreurs humaines. La religion catholique est en grand danger de sombrer comme le Titanic et de perdre ses membres, ses clercs et ses prélats dans les océans froids et handicapants de l’erreur. La grande erreur de votre temps est de considérer la vérité et l’erreur comme égales et, dès lors, de ne plus discerner la suprématie de l’unique Vérité.

Je suis mort parce que Je n’ai pas transigé avec l’erreur, Je suis mort sur la Croix parce que J’ai été le Témoin de l’unique Vérité, celle de Dieu. La terre a été créée selon un plan, les hommes ont été créés selon un modèle parfait, Jésus-Christ Lui-même, qui est l’unique Référent. Tous ceux qui ne Le suivent pas aveuglément risquent de s’égarer.

C’est ainsi qu’il y eut dans l’histoire de l’Église, la sainte Église, des schismes, des hérésies, des abandons, des trahisons. Quelles en sont les causes ? Le « non serviam » de Lucifer !

Je vous en supplie, Mes enfants, ce n’est pas vous qui faites la loi, c’est Dieu. Il vous est seulement demandé de vous plier à la loi divine, la seule et unique loi qui vous sauve, qui vous mène au Ciel. Entendez-vous sur l’unique base de l’évangélisation divine, celle de Jésus-Christ. Ses paroles sont à prendre à la lettre, Il a parlé en paraboles pour faciliter la compréhension des pauvres hommes que vous êtes et puis Il vous a parlé en toute clarté.

Que toutes les Églises s’unissent pour redevenir l’unique Église de Jésus-Christ, dans la Vérité, la compréhension et l’humilité. Qu’il en soit ainsi !