Climatokinésie 2019

Lire mon ancien site : Aérokinesie et manipulation climatique

Arrêt de la pluie, dégagement des nuages et ciel bleu

(7 nov. 2019) Je suis chez moi dans mon petit pavillon à Colombes (Région parisienne) et je me réveille à 4 heures du matin car il pleut dehors. Cette pluie me stresse, car ma petite véranda est en chantier, il n’y a plus de toit ni de murs et la pluie risque d’abîmer le sol.
Je rouspète un peu contre mon subconscient et mon ange gardien car j’estime qu’ils auraient dû empêcher cette pluie.
Je me concentre et demande ardemment que la pluie s’arrête, désirant qu’il y ait du beau temps ce jour et les jours d’après. Je fis même une lettre à mon Ange gardien tellement j’étais désespéré.

Et puis la pluie finit par s’arrêter et le ciel se dégagea dans mon quartier.
On remarquera les bâches que j’ai mis tôt le matin. (photo prise à 12 h)

Je consultais la météo (à 12h 17) sur mon téléphone
et ils annonçaient toujours un ciel couvert avec de la pluie.

Et puis les heures passant et le ciel bleu se maintenant,
ils finirent par rectifier leur météo, sans aller jusqu’à annoncer le soleil même s’il était bien là, du moins dans mon quartier.

Malgré tout vers 17 heure, ils se sont mis a ré-annoncer
de la pluie alors que le ciel était toujours bleu (photo ci-dessous)

Le maçon devait venir continuer de travailler ma véranda ce jour, mais vu le mauvais temps, il m’envoya un texto me disant qu’il décalait d’un jour. (photo ci-dessous)

Du coup, j’ai profité du beau temps et de la température qui s’était radoucie pour faire l’enduis extérieur d’un muret… et naturellement j’ai pris des photos et vidéo de cette expérience et j’ai tout mis par écrit pour ne rien oublier.

J’ai également refait un enduit sur un endroit abimé de la façade de ma maison, car « Grisette », la petite sourie qui habite mon jardin avait fait croire au maçon qu’elle sortait de là par un supposé trou. En réalité, il n’y en avait pas mais cette sourie est totalement piloté par mon subconscient qui voulait que je refasse cette endroit. Il se serre à chaque fois de cette sourie pour m’indiquer ce qui ne va pas chez moi.
Lorsque je tarde à faire le ménage, je vois la sourie se pointer près d’une de mes fenêtres du sous sol. Semblant me dire, « si tu ne t’y mets pas, je me débrouille pour rentrer chez toi ».

Photo ci-dessus prise à travers la vitre de ma cuisine

Le maçon était étonné qu’elle soit si peu farouche. Partant je ne la nourris pas. J’ai même voulu la tuer avec une tapette mais cette petite rusée s’était débrouillée pour manger le fromage sans se faire prendre.