Fantômes et revenants

(Vincent) Voici un message qui aborde un sujet assez rare.

Ces revenants sont des âmes insatisfaites (…), inquiètes (…) Elle auraient voulu ne pas encore mourir à la terre à laquelle elles restent attachées. (…) préfèrent hanter leurs habitations terrestres…

Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle.
Soeur Beghe – Mercredi 7 avril 2021

(…) Dieu est visible au Paradis mais pas de la même manière que dans Son Ciel. Il est présent et les âmes dans le Paradis sont occupées de mille façons. Elles s’occupent beaucoup de l’ordre sur la terre, de l’ordre spirituel des âmes sur la terre, des revenants ou âmes qui continuent à se manifester aux mortels de la terre.

Ces revenants sont des âmes insatisfaites. Elles devraient se ranger aux ordonnances de Dieu ; mais elles sont insatisfaites, inquiètes et elles auraient voulu ne pas encore mourir à la terre à laquelle elles restent attachées. Dieu ne les oblige pas à entrer dans le rang et certaines préfèrent hanter leurs habitations terrestres plutôt que de trouver, dans l’ordre voulu par Dieu, la paix ou …. autre lieu.

Pourquoi certaines âmes croient-elles ne pas avoir de choix et d’autres évitent-elles le jugement en restant sur la terre quoiqu’invisibles ?
Dieu est infiniment bon et quand une âme, qui n’est pas happée par les démons au moment de la mort de son corps, refuse de se présenter au Tribunal de Dieu, elle a cette liberté mais sa décision est fâcheuse.
Elle gravite alors autour de la terre sans trouver de repos. Elle hante les lieux de sa vie terrestre. Elle ne peut cependant pas se retrouver parmi les siens car elle n’a plus de corps et si, dans certains cas, elle peut s’envelopper d’une apparence de corps, ce n’est qu’une chimère et ne dure pas.

Les fantômes, ou les âmes qu’on appelle ainsi, peuvent être agressifs mais jamais au-delà de la permission divine. Ce sont les âmes du Paradis qui ont le rôle de les amadouer, de les discipliner et d’essayer de leur faire entendre raison. Elles n’y parviennent pas nécessairement et les hommes mortels doivent beaucoup prier dans ces cas d’usure et de désagrément.

La suite du texte parle du purgatoire.

Certaines âmes du purgatoire reçoivent de Dieu la permission de se manifester pour demander des prières. Ces manifestations-là sont licites et conformes à la divine Permission. Ces âmes du purgatoire qui reçoivent la permission divine de se manifester pour demander des prières, reçoivent cette grâce sans mérite de leur part. Toutes ne le peuvent pas et il n’est pas question d’insister ; une demande auprès de Dieu peut être présentée mais la réponse reçue est sans appel.

Les âmes pénitentes en purgatoire sont reconnaissantes envers Dieu, leur Maitre et Seigneur, de Sa Miséricorde, mais leur volonté d’être bonnes, de ne vouloir que du bien en toute occasion, est un exercice à acquérir afin que la bonté dont elles devront toujours faire preuve soit à l’image de celle, extraordinaire, du Seigneur Jésus-Christ et de Sa Très Sainte Mère. Les enfants doivent être à l’image de leur Père et les frères à l’image de leur Frère.

Le purgatoire expiatoire est donc aussi un lieu d’exercices et de vertus à acquérir. Cet exercice se prolonge dans le Paradis, lieu de sanctification pour les âmes délivrées de tout mal ; elles travaillent à leur sanctification avec ardeur et endurance, faisant toujours mieux, étant de moins en moins préoccupées d’elles-mêmes.

Leur sanctification avancée leur permet d’entrer dans la Demeure de Dieu et c’est à ce moment-là qu’elles reçoivent la grâce de se relier au temps de la Résurrection des Corps, et d’entrer dans le Ciel revêtu de leur corps glorieux. Ce corps est comme celui de Jésus-Christ manifesté sur le Mont Thabor, à la Transfiguration ; il est lumineux, chaque saint possède sa lumière propre, il est comme translucide, il se voit de loin ; chaque saint est unique.

C’est ainsi qu’au Ciel, tous les saints sont revêtus de leur corps glorieux, celui qu’ils reçoivent au moment de la Résurrection Générale. L’Eternité a accès à tous les temps du monde et il est éternel.

Cadavre astral et résidu psychique

(Vincent) Les fantômes comme ceux abordés dans ce chapitre ne doivent pas être confondus avec les résidus psychiques, appelés aussi cadavre astral. Voici un extrait de mon livre : Apprendre le voyage astral et la vision à distance ou j’aborde le sujet.

Nous allons parler d’un domaine qui touche également au spiritisme. Il s’agit des résidus psychiques, que certains appellent « cadavre astral ». C’est ce message mis sur un forum de paranormal, qui me donna envie de faire ce chapitre. L’auteur est une femme pseudo-médium amateur, faisant de l’écriture automatique.

Posté le 02.12.2020.
J’ai eu un message que je vous délivre, si quelqu’un identifie la jeune fille ? Elle tient à ce que je l’écrive ici.
Elle s’appelle V. (…), doit avoir environ quinze ans et vivait dans le Nord. Elle habitait une maison éloignée de la ville, mais on pouvait s’y rendre par bus. Elle me montre le froid, la neige, la glace. Il y a beaucoup de virages pour atteindre la ville, et c’est là qu’il y a eu l’accident de bus et qu’elle est morte dit-elle. Elle regrette sa vie pour sortir avec ses copines. « Je les attends » dit-elle. Elle est décédée il n’y a pas longtemps. Ses parents sont âgés.
« Dis à mes copines qu’elles me manquent beaucoup. L’une d’elles s’appelle L (…) et il y en a deux autres. Je ne suis pas malheureuse, j’ai juste la nostalgie. On est bien ici. Merci de faire un petit coucou à mes cop’s ».
Si quelqu’un de concerné lit et reconnait la personne, dites-le-moi. Merci.

Un internaute lui avait alors répondu qu’il devait s’agir d’un « cadavre astral » et en aucun cas d’un véritable esprit, qui lui, n’aurait pas du tout la nostalgie de sorties avec ses copines et n’aurait que faire de son ancienne vie sur terre. C’était la première fois que j’entendais l’expression « cadavre astral ». Voici ce que je répondais :
Je préfère le terme « résidu psychique », c’est plus noble, même si « cadavre astral » est plus parlant, plus réaliste.

La médium amateur répondit :
Bonjour et merci à vous pour vos réponses. Je n’avais pas pensé que je me ferais berner ! Mais oui, c’est tout à fait plausible. Du coup, comment faire la différence entre un message d’une âme « gentille » et les autres ?

Et voilà la réponse que j’avais postée :
Les âmes du Ciel, lorsqu’elles décident de communiquer avec les vivants, n’ont souvent pas besoin d’intermédiaire. Elles s’adressent directement à la bonne personne en rêve, ou elles envoient des signes. Sitôt qu’une personne « s’amuse » à jouer au médium, elle entre presque systématiquement en contact avec un résidu psychique (ou cadavre astral).
Ce type d’esprit n’est pas forcément « méchant », mais est-ce utile de lui parler, et qu’il réponde ? On pourrait embaumer nos défunts et les exposer chez nous, mais il est préférable de faire son deuil et de passer à autre chose, de s’occuper des vivants.

L’intervenant, qui avait répondu en premier et avait mentionné le terme « cadavre astral », supprima rapidement son message. Cela m’avait étonné et j’écrivis :
Bizarre que le message ait été supprimé par son auteur. Le terme « cadavre astral » est extrêmement rare (jamais entendu), bien que parfaitement exacte. Étrange !

Donc pour moi, ce message éphémère devait avoir été écrit par un Ange. C’est ce que je laissais entendre avec cette réponse.

Cet article a été écrit par Vincent