Témoignages de l’Au-delà #7

(24 novembre 2020) Alors que je fouillais dans mon chapitre sur la mort, je tombe sur ce message intéressant. C’était le récit, par lui-même, de l’entrée au Ciel de Jean, Messager de la Lumière. (message ci-après).
Lorsqu’on meurt, l’on est accueilli par nos proches et amis décédés avant nous. Mais ce que renseigne ce message, c’est que ceux qui nous accueillent ne sont pas tous encore au Paradis, ils viennent du purgatoire, et ils y retournent après.

(…) Après avoir quitté mon corps, mon âme a été attirée par une lumière très forte, j’étais dans une joie profonde, c’est comme un chant d’allégresse. Je ressentais une chaleur d’amour, mille fois plus forte que sur terre. Les mots ne suffisent pas pour expliquer tout cela, c’est si beau !
Nous passons par un tunnel et ensuite nous trouvons une grande lumière, des fleurs, des anges qui nous accompagnent.

Nous avons la grande joie et le grand bonheur d’être également accueillis par tous les membres de la famille… A leurs visages, nous reconnaissons ceux qui nous ont accompagnés sur terre, mais ceux des générations précédentes sont innombrables…
Tous, ils chantent, ils dansent avec les anges, ils nous font la fête comme lors d’un mariage. Ils sont heureux que je puisse les aider à monter vers la grande lumière.

Après la fête, ils sont nombreux à rejoindre les petites lumières, situées loin de la porte du ciel, cela est si triste pour eux…

#6

(31 octobre 2020) Voici une expérience d’EMI assez incroyable et très rare. Il ne s’agit pas juste d’une expérience de mort imminente. Cette personne a visité le Ciel et l’Enfer et ce témoignage correspond parfaitement à la description d’Emanuel Swedendorg (1688-1772), qui lui aussi avait tout visité.

A la minute 34.05, il parle également de la Saint Vierge (qui au Ciel n’est pas voilée), ce qui m’a rassuré sur l’authenticité de ce récit, car il faut être prudent.

Comme dans toutes les EMI, on entend la fameuse phrase : « Retourner à la maison ». Il faut savoir qu’en dormant, on visite le Ciel, c’est donc un endroit que l’on connait inconsciemment.
Le système de la réincarnation comme on l’enseigne dans les religions New-age est absent de ce récit.
Celui qui témoigne jette un certain discrédit sur les médiums, leur reprochant de ne parler quasiment pas d’amour, alors que c’est la nature centrale du Ciel.

On y parle d’une zone de purgatoire, proche de l’enfer mais non éternelle, avec possibilité de salut. Et en cas de refus, c’est l’enfer définitif. L’âme entre dans le néant absolu, après avoir été détachée de son étincelle divine. Ce qui condamne le plus, c’est le refus de l’amour et l’orgueil.

Wikipédia : Définition : L’orgueil.
Pour la plupart des religions, c’est un péché capital. Il donne le sentiment d’être plus important et plus méritant que les autres ; de ne rien devoir à personne, ce qui se traduit par un mépris pour les autres et le reste de la création ; et un rejet de la révélation et de la miséricorde divines.

Il faut regarder plusieurs fois la vidéo pour bien la comprendre tellement elle est riche en détails.
On y parle aussi des différentes « Demeures du Ciel » ou l’on est regroupé par sensibilité. Emanuel Swedendorg en avait parlé et ce récit rejoint en tout point son témoignage.

Évangile selon Saint Jean
(…) Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père.

A la minute 19.30, il dit bien que notre corps au Ciel est « tangible ». On ne peut pas passer à travers. (Tangible = Que l’on peut connaître en touchant). Cela rejoint le dogme chrétien de la « Résurrection de la chair ».

Définition par l’Église catholique : La Résurrection de la chaire signifie que l’état définitif de l’homme ne sera pas seulement l’âme spirituelle séparée du corps, mais que notre corps mortel reprendra vie, il sera transfiguré et rendu « spirituel ».

On apprend ensuite qu’il y a des enfants au Ciel. Emanuel Swedendorg l’avait révélé également. Un enfant qui meurt continue sa croissance au Ciel. Les adultes ont l’équivalent de la trentaine.

Je vous ai fait démarrer la vidéo au véritable début de l’EMI. N’oubliez pas que cette personne décrit ce qu’il a vu avec sa propre compréhension et ses mots à lui. Si cela avait été moi, je n’aurais pas utilisé le mot « bas-astral » mais « niveau le plus bas du purgatoire ».

#5

(14 octobre 2020) Voici une vidéo qui donne vraiment envie d’aller au Ciel. J’ai fait démarrer la vidéo au moment le plus intéressant.

#4

(5 octobre 2020) Voici une autre vidéo de cette excellente chaine YouTube de mort imminente.
Une phrase intéressante : A la minute 7,27, elle réintègre son corps en passant à travers une statue de Jésus crucifié.

#3

(29 aout 2020) Un autre témoignage d’une zone de commentaires YouTube qui m’a interpellé. Le fait que la totalité du monde visible soit issu de l’amour de Dieu.

ATTENTION : On trouve sur internet (et en livre) des témoignages de « mort imminente » obtenus sous hypnose. Il ne faut à mon avis pas tenir compte de ce genre d’expérience, dont le résultat diffère des véritables EMI.

Il m’est arrivé la même chose à 30 ans, après une expérience de mort rapproché. Je me suis vu du ciel, en hauteur, (…)
Quand mon Ascension à commencé et j’ai senti tout d’abord un sentiment d’amour intense et incomparable et plus je montai plus je comprenais de chose sur notre monde ;
notamment que toutes vies, de la pierre à l’arbre, les animaux ou l’humanité, étaient toutes issues de la même énergie et amour incommensurable.
Ce qui m’a fait revenir était la vision (où déduction) de tristesse que ma mère aurait ressentie si je partais avant elle, (…)

#2

(27 aout 2020) Voici un témoignage trouvé dans la zone commentaire d’une vidéo YouTube racontant une EMI.

Le cœur est la clef de notre développement

Bonjour,
Moi aussi j’ai vécu une E.M.I en 1990. Je suis mort plusieurs dizaines de minutes, c’est arrivé pendant le transport en hélicoptère. L’odeur de l’alcool, les vapeurs me sont montés à la tête et je me suis éteint.

Au départ, j’étais dans le noir, mais j’entendais les médecins, puis un tunnel est apparu et je n’entendais plus les gens, je voyais une lumière douce, blanche et je me suis avancé et la lumière était tout autour de moi. Je me sentais bien, et tout semblait immense.
J’avais une impression de bien-être, de douceur, de sérénité, tout ça dans l’atmosphère. Je sentais de l’amour, et je regardais autour de moi et tout était de lumière, je voyais des visages, mais ils étaient loin et une silhouette est apparu. Il m’a parlé longuement de moi et à parler de certaines choses que j’ai fait, le chemin que je prenais dans la vie, j’ai compris beaucoup de choses ce jour là. (…)

Je me suis rendu compte que les gens sont principalement fait de lumière, énergie, vibrations, c’est difficile à expliquer. Ils vont ou bon leur semble à la vitesse de la pensée, même créer se fait à la vitesse de la pensée.

Il y avait de la musique, des vibrations, puis on est venu me voir pour me dire que je devais partir, que ce n’était pas mon heure. Que j’avais des choses à faire sur la terre, je devais partager mon expérience et dire le potentiel qu’il y a en chacun de nous quand on crois en soi et en la magie de la Création Divine.

Aujourd’hui, sur la Terre c’est l’enfer, mais nous avons la possibilité par une prise de conscience de propager l’amour, et plus l’amour se propage et plus la vie est belle. La Création est mentale, énergie et vibration, tout comme nous. C’est spirituelle, et le cœur est la clef de notre développement spirituelle vers la vérité et la Création Divine.
J’aurais tant à dire, mais c’est à vous de trouver en vous la clef de voûte de votre esprit, conscience, âme alors votre esprit sera dans la lumière, comme vos pensées. Ainsi, vous verrez de vos yeux la vérité.

La vie n’est pas dans le matérialisme et l’argent, mais en chacun de nous. Nous sommes tous des êtres spirituelle Divin remplis d’amour et de sagesse guider par les cieux, le Royaume Céleste et notre guide spirituelle archange.

Nous sommes la Création et nous aussi sommes créateurs. La femme est au centre de la Création, car c’est elle qui crée et porte la vie. Comme notre Mère Divine à tous, qui nous a créé parmi tant d’autres dans un océan où nous ne connaissions que le rire et la joie avec un amour envers chaque âme de lumière. (…)

Le soleil, notre vie, la terre, les animaux et tout ce qui existe sont des bénédictions de la Création Divine pour nous. Ce sont nos pensées qui font le monde et la météo, les événements, c’est notre état d’esprit, la vibration que nous émettons est transmise à la Création Divine.

C’est important de vivre et prendre ses décisions avec le cœur, de penser avec le cœur. C’est notre cœur et l’amour en nous qui met l’harmonie dans nos vies.
Je vous souhaite de vivre un éveil spirituelle dans la lumière Christique, c’est merveilleux et c’est ce que nous sommes vraiment, loin de cette société malade et en perdition. La vérité est en chacun de nous, c’est aussi simple que cela.

#1

(Vincent, 22 aout 2020) Je viens de découvrir une chaine YouTube d’origine allemande parlant d’expériences de mort imminente. Ces reportages traduits en français sont très agréables à regarder, autant pour la voix de la traductrice que de la réalisation. De toutes les vidéos de cette chaine que j’ai pu voir, celle-là est pour moi la meilleure.

Ce qui m’a marqué, c’est la phrase : fait confiance à la mer. Cet été j’ai été me baigner sur les plages des Saintes Maries de la Mer (en Provence) et il y avait d’énormes vagues ce jour-là, ce qui rendait la baignade très amusante pour beaucoup. Pris dans ces vagues (qui étaient malgré tout un peu menaçantes), je me suis mis à vouloir communiquer avec la mer, comme pour y chercher une sécurité et la peur de ces grosses vagues disparues. Je me sentais comme protégé, comme si la mer était un allier, un ami. Cette vidéo m’a donc rappelé cette expérience. Faire confiance à la mer pour nous ramener sain et sauf au rivage. J’avais même le sentiment que si je lui avais demandé d’atténuer la grosseur de ses vagues, elle l’aurait faite.

Voici un texte qui illustre la notion de confiance.

Extrait de « l’Évangiles tel qu’il m’a été révélé » de l’italienne Maria Valtorta (1897-1961) – Tome I.

Sainte Vierge Marie : (…) Autre point sur lequel j’attire votre attention. (…) c’est la confiance en Dieu. (…) Qui a confiance, cela veut dire qu’il a la foi. Avoir confiance suppose qu’on espère. Avoir confiance, c’est faire preuve d’amour. Aimer une personne, espérer et croire en elle, c’est là, la confiance. (…)

Cet article a été écrit par Vincent